6 décembre 2012
Groupe Lacasse : à Saint-Pie pour y rester
Par: Le Courrier
Sur la photo, de gauche à droite, on reconnaît Sylvain Garneau, président-directeur général du Groupe Lacasse; Guy Lacasse, Nathalie Laberge, directrice générale adjointe au CLD Les Maskoutains; Pierre Saint-Onge, maire de Saint-Pie; et Mario de Tilly, directeur général du CLD Les Maskoutains.

Sur la photo, de gauche à droite, on reconnaît Sylvain Garneau, président-directeur général du Groupe Lacasse; Guy Lacasse, Nathalie Laberge, directrice générale adjointe au CLD Les Maskoutains; Pierre Saint-Onge, maire de Saint-Pie; et Mario de Tilly, directeur général du CLD Les Maskoutains.

La région de Saint-Pie a eu la frousse ces dernières années. L’industrie du meuble a connu quelques difficultés et l’usine du Groupe Lacasse, alors propriété de l’entreprise américaine Haworth, s’en voyait affectée. Pour la région, cette entreprise représente plus de 50 ans d’histoire et près de 400 emplois.

Publicité
Activer le son

Sylvain Garneau, alors président de l’entreprise, embauché par Haworth, n’est pas resté sans agir. « Je voyais bien que les orientations stratégiques de Haworth et celles du Groupe Lacasse se dissociaient, explique-t-il. Je connaissais bien nos produits, la réputation du groupe et j’avais un bon « feeling » pour le futur de l’entreprise. J’ai décidé d’aller de l’avant et de trouver des partenaires pour racheter l’entreprise. »

Sylvain Garneau s’est entouré de l’homme d’affaires Guy Lacasse, le fondateur de l’entreprise, pour effectuer le rachat avec l’aide d’Investissement Québec. Le CLD Les Maskoutains a aussi mis la main à la pâte en apportant une aide financière de 500 000 $. La prise de possession a eu lieu en mai 2012. « Haworth a favorablement accueilli notre offre, soutient Sylvain Garneau. Pour moi, c’était un cheminement normal. J’ai occupé de nombreux postes de haute direction, alors c’est un aboutissement naturel. Ce n’était pas un risque calculé, c’était un acte de foi. Nos équipements sont récents, le groupe Haworth a investi 25 millions dans leur modernisation en 2002, et la base de l’entreprise est solide. Il faut maintenant maintenir notre orientation stratégique pour améliorer les performances de l’organisation. » Parce que rien n’est gagné pour le Groupe Lacasse. L’industrie du mobilier est très compétitive et la force du dollar canadien ainsi que la concurrence asiatique forcent les entrepreneurs de ce secteur à se renouveler constamment. Pour le Groupe Lacasse, cela passe par l’innovation et l’amélioration de la productivité. « Notre plan pour la croissance est basé sur deux choses : la créativité et la productivité. La créativité est notre locomotive, elle nous permet de lancer de nouveaux produits qui répondent à des besoins précis. L’amélioration de notre productivité nous donne la possibilité de le faire à un coût compétitif, tout en préservant une marge de bénéfice qui nous permet de demeurer en affaires. » Pour garder ce cap, Sylvain Garneau peut compter sur l’expertise acquise par les employés du groupe depuis plus de 50 ans. « On cherche à donner le plus d’outils possible à notre groupe en développement de produits, indique-t-il. On a coupé dans certains départements parce qu’on devait le faire, mais on fait tout pour protéger notre « cerveau ». C’est nécessaire : cette année, 95 % de notre croissance est passée par la vente de nos nouveaux produits. » Côté efficacité, le Groupe ne lésine pas non plus sur les moyens. Depuis la prise de possession, c’est plus d’un million de dollars qui a été investi dans une nouvelle ligne de perçage et dans le système informatique. Des investissements qui démontrent la volonté de Sylvain Garneau de garder son entreprise dans la région. « L’organisation est implantée ici, explique-t-il. Nous avons un employé qui travaille pour nous depuis 50 ans. Dans tous les départements, nous avons des gens qui ont une expertise qui est le fruit de décennies de travail. Et partout à Saint-Pie, chez nos distributeurs et nos sous-traitants, on retrouve cette même connaissance de l’industrie du meuble. C’est ici que nous devons être. » Fiche signalétique Nom de l’entreprise : Groupe Lacasse inc. Dirigeant : Sylvain Garneau Année de fondation : 1956 Municipalité : Saint-Pie-de-Bagot Secteur d’activité : Meubles et bois Activité : Fabricant de meubles de bureau Marché : International

image