26 mai 2016
Meurtres de Martin Bélair et Nancy Beaulieu
Guiseppe De Leto et Francis Yergeau formellement accusés
Par: Maxime Prévost Durand
Francis Yergeau Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Francis Yergeau Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Guiseppe De Leto Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Guiseppe De Leto Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Après une enquête qui aura duré plus de 16 mois, Guiseppe De Leto et Francis Yergeau, tous deux d’Acton Vale, ont été formellement accusés des meurtres de Martin Bélair et Nancy Beaulieu au Palais de justice de Saint-Hyacinthe le 19 mai.

Publicité
Activer le son

Des accusations identiques ont été déposées contre les deux hommes, soit deux chefs de meurtre au premier degré et deux chefs de complot pour meurtre. Les deux Valois demeurent détenus dans l’attente de la suite des procédures judiciaires.

À son arrivée au Palais de justice, accompagné de deux enquêteurs, Francis Yergeau arborait un sourire moqueur à la vue des médias. Quant à Guiseppe De Leto, il s’est camouflé sous un manteau dans un effort pour ne pas être reconnu.

L’ancien propriétaire du bar de danseuses Cabaret Flamingo, Martin Bériault, était aux abords du Palais de justice à l’arrivée des accusés et ne s’est pas gêné pour traiter les deux hommes de « gros pourris ». M. Bériault était un ami de longue date de Nancy Beaulieu, qui était la gérante du Cabaret Flamingo.

Il a indiqué aux membres de la presse présents que Yergeau et De Leto étaient de bons clients du bar de danseuses avant que les meurtres ne soient commis. Selon lui, ils se seraient liés d’amitié avec le copropriétaire Martin Bélair.

D’après l’acte de dénonciation, les deux accusés auraient comploté pendant près de six mois, soit entre juillet 2014 et janvier 2015, avant d’assassiner Nancy Beaulieu et Martin Bélair. Ce dernier avait fait l’acquisition du Cabaret Flamingo à l’été 2014.

De Leto, 34 ans, et Yergeau, 37 ans, ont été arrêtés le 18 mai à leur lieu de travail. Deux semaines plus tôt, des perquisitions avaient été menées par l’Escouade des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec à leur résidence respective, l’une se trouvant sur la route 116 et l’autre sur la rue Lemay, à Acton Vale. Une autre perquisition avait eu lieu dans la région d’Acton Vale une semaine plus tard en lien avec cette enquête, a fait savoir la SQ, sans plus de détails.

Le déploiement d’un poste de commandement de la SQ à la mi-avril semble avoir donné un nouveau souffle à l’enquête. Cette initiative avait permis de recueillir de nouvelles informations.

Les corps du couple formé de Martin Bélair et Nancy Beaulieu avaient été retrouvés à Mascouche le 9 janvier 2015, soit trois jours après le signalement de leur disparition. Ils avaient été dissimulés sous un amoncellement de neige dans la boite arrière du camion appartenant à Martin Bélair.

Les détails entourant les circonstances du crime, dont on ignore toujours le motif, devraient être dévoilés au fil des procédures judiciaires. Guiseppe De Leto doit revenir en cour le 3 juin pour fixer la date de son enquête préliminaire, tandis que Francis Yergeau ne sera de retour devant le juge que le 8 septembre pour cette même étape.

image