23 mai 2019
Acquisition de Caribook
Guy Lussier investit dans le covoiturage
Par: Jean-Luc Lorry

Le président du concessionnaire automobile Lussier Chevrolet Buick GMC, Guy Lussier s’est associé à l’OSBL, Autonomik! pour se lancer dans le covoiturage. Sur la photo, Guy Lussier (à gauche) et Jean-François Lessard, directeur d’Autonomik! Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Guy Lussier, propriétaire du concessionnaire Chevrolet de Saint-Hyacinthe et de l’entreprise maskoutaine Simleader, s’est associé avec l’organisme Autonomik! pour acquérir Caribook, une jeune entreprise spécialisée dans le covoiturage.

L’organisme à but non lucratif d’économie sociale Autonomik!, dont le siège social est situé à Saint-Amable, dispose d’une flotte de six véhicules hybrides disponibles à l’autopartage.

Un 7e véhicule est réservé à l’usage exclusif d’une résidence pour aînés située à Pointe-aux-Trembles.

Pour le moment, ce service est offert dans les municipalités de Beloeil, Carignan, Saint-Jean-Baptiste, Mont-Saint-Hilaire, Saint-Basile-le-Grand et McMasterville.

L’un des segments exploités par Autonomik! est de rentabiliser les places disponibles dans le véhicule d’un particulier.

« Après nous être lancés avec succès dans l’autopartage l’automne dernier, nous sommes très enthousiastes à l’idée de déployer un service de covoiturage comme le Québec n’en a jamais connu jusqu’à présent », indique Jean-François Lessard, directeur d’Autonomik!

Fondé en 2017 par sept étudiants de l’Université Laval, Caribook a mis sur pied une application mobile destinée au covoiturage. Celle-ci permet d’offrir et de réserver un covoiturage en quelques clics.

Caribook a rapidement gagné en popularité auprès des étudiants qui recherchent des moyens de transport abordables.

Révolutionner le transport

L’homme d’affaires Guy Lussier croit que c’est maintenant qu’il faut se lancer dans « la révolution des transports ».

« J’ai rencontré M. Lessard qui m’a fait voir l’avenir de l’autopartage et nous avons soutenu Autonomik! dans ce créneau. Avec notre entreprise Simleader, qui évolue dans la formation de conduite et de sécurité en haute technologie, le covoiturage devenait la suite logique de cette aventure », mentionne Guy Lussier, président de Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette.

Simleader se démarque dans la conception de simulateurs et de simulations sur mesure.

À partir du 1er octobre, l’application Autonomik!-Covoiturage sera accessible pour le service de covoiturage planifié grâce au logiciel développé par Caribook.

Un partenariat a été conclu avec l’entreprise française OuiHop et permettra dès l’hiver 2020 une option de covoiturage en temps réel, accessible durant le trajet des conducteurs.

« Il faut une volonté des municipalités de s’impliquer elles aussi dans ce projet. Pour ma part, je peux briser la glace. Je dispose de beaucoup de véhicules qui ne sont plus utilisés à partir de 17 h », souligne Guy Lussier.

Autonomik! compte sur une contribution financière des villes où elle est présente pour rémunérer davantage le conducteur. « Nous comptons offrir 2 cents du kilomètre parcouru au conducteur si la Ville collabore », souligne Jean-François Lessard.

Par exemple, la municipalité de Saint-Antoine-sur-Richelieu nous a versé 500 $. Un montant que nous avons triplé. Ainsi les conducteurs de cette municipalité pourront se partager une enveloppe de 1500 $ », explique M. Lessard.

image