1 décembre 2016
Sélections provinciales
Gymnaska-Voltigeurs se mesure aux clubs de Montréal
Par: Maxime Prévost Durand
Shalie Brodeur a bien lancé sa saison avec une récolte de deux médailles de bronze et trois rubans chez les novices P7 à la 1re sélection de gymnastique artistique. Photo Courtoisie

Shalie Brodeur a bien lancé sa saison avec une récolte de deux médailles de bronze et trois rubans chez les novices P7 à la 1re sélection de gymnastique artistique. Photo Courtoisie

Le club Gymnaska-Voltigeurs n’affrontera plus les clubs de la Rive-Sud lors des sélections provinciales de gymnastique artistique. À la suite d’une décision de la Fédération de gymnastique du Québec plus tôt cette année, le club maskoutain est passé au district 1, qui regroupe surtout des clubs de Montréal.

Ce changement s’inscrit dans une volonté de mieux équilibrer les différents districts, estime la directrice générale de Gymnaska-Voltigeurs, Nancy Houle. Jusqu’à l’an dernier, les gymnastes maskoutaines étaient en compétition contre d’autres de la Montérégie et de l’Estrie. « On est maintenant rendus avec les gros clubs de Montréal », indique-t-elle.

Les meilleures gymnastes de chaque district après les deux épreuves de sélection obtiennent leur place pour la qualification provinciale, dernière étape avant le championnat provincial.

Les catégories dans lesquelles les athlètes évoluent ont elles aussi été modifiées, tout comme leurs exigences, relevant le niveau de difficulté de certaines. Auparavant, le volet provincial s’étendait de P1 à P5, tandis qu’on les appelle maintenant de P4 à P8, en continuité avec le volet régional qui compte les classes amicales 1 et 2 et le circuit régional 3.

Bon départ pour les Maskoutaines

Résultat de cette restructuration, Gymnaska-Voltigeurs a lancé sa saison à Montréal les 19 et 20 novembre dans le cadre de la première sélection. Les représentantes maskoutaines ont enregistré un bon départ avec une récolte de 11 médailles et une vingtaine de rubans (positions 4 à 8).

« On s’attendait à ce que ce soit fort avec les clubs de Montréal, mais les filles s’en sont bien tirées », a résumé Nancy Houle.

Shalie Brodeur a remporté deux médailles de bronze dans le niveau le plus élevé, P7, chez les novices, soit à la poutre et au sol. Avec un top 10 au saut et aux barres, elle s’est classée au 6e rang de sa catégorie au total des engins. Toujours en P7, Élizabeth Halde a ravi les juges à l’épreuve de saut pour s’emparer de la première place.

Florence Brouillard a raflé l’or aux barres en P6 chez les seniors, puis sa compatriote Catherine Maheu, de niveau novice, a affiché une grande constance tout au long de la compétition pour prendre le 6e rang au cumulatif de cette catégorie relevée. Cette dernière s’est particulièrement démarquée au saut et au sol, où elle a terminé au 4e et au 5e rang.

Parmi les autres performances à signaler, Charlotte Simoneau a brillé avec une médaille d’argent au total des engins en classe tyro P5, résultat d’une première place au saut et d’une deuxième position au saut. Marika Roy, en compétition dans le bloc 2 de cette même catégorie, a aussi remporté l’argent au saut, en plus de prendre la 5e place au cumulatif. Rosiane Morasse et Aurélie Moissan ont quant à elles récolté une 4e place, la première à l’épreuve au sol et la seconde au saut.

Myriam Vinet (senior P5) et Angélique Therrien (tyro P4) ont complété la récolte de médailles de Gymnaska-Voltigeurs en raflant le bronze au sol et aux barres respectivement. Rosalie Brouillard a pour sa part percé le top 5 au total des engins en classe novice P5, tandis que Laurence Bureau a terminé au 6e rang aux barres. Annick Hébert s’est classée au 5e échelon au saut chez les seniors P5, puis Mégane Roy a terminé dans le top 10 au saut et aux barres en classe argo P4.

La 2e sélection se tiendra plus tard au cours de la saison. Ces épreuves servent de qualification pour les athlètes dans leur quête de participer au championnat provincial.

image