3 mai 2018
Herger construit un nouvel entrepôt
Par: Jean-Luc Lorry
La construction d’un nouvel entrepôt destiné au secteur agroalimentaire débutera sous peu sur la rue Picard à Saint-Hyacinthe.

La construction d’un nouvel entrepôt destiné au secteur agroalimentaire débutera sous peu sur la rue Picard à Saint-Hyacinthe.

L’entreprise maskoutaine Entreposage Herger poursuit sa croissance en démarrant prochainement la construction d’un troisième entrepôt d’envergure destiné au secteur alimentaire.

publicité

Cet entrepôt d’une superficie de 80 000 pieds carrés sera érigé sur un vaste terrain de la rue Picard qui a été déboisé dernièrement. 

Deux tiers de la surface sera à température contrôlée et une section représentant le dernier tiers sera réfrigérée. De telles caractéristiques ont intéressé le fabricant de yogourt Liberté – propriété du géant américain General Mills – dont l’usine est située à proximité, dans le parc industriel Olivier-Chalifoux. Selon nos informations, la future bâtisse devrait servir à entreposer des matières premières appartenant à Liberté.

« Nous sommes un sous-traitant à part entière pour les manufacturiers. Nous entreposons des matières premières prêtes à être transformées par nos clients, mais aussi des produits finis qui sont prêts à être livrés », explique en entrevue au COURRIER Pierre Lemieux, président d’Entreposage Herger. 

À Saint-Hyacinthe, Entreposage Herger possède un autre entrepôt d’une superficie de 180 000 pieds carrés dans lequel se trouve le siège social de l’entreprise. Celui-ci est utilisé pour entreposer des produits secs provenant de plusieurs entreprises agroalimentaires de Saint-Hyacinthe.

Entreposage Herger possède un autre bâtiment d’une superficie de 100 000 pieds carrés à Saint-Hubert. Cet édifice dispose de plusieurs sections pouvant convenir à des produits réfrigérés, pouvant être maintenus à température ambiante et pharmaceutiques.

« Nous prenons en charge toute la partie logistique de nos clients. Nous assurons une traçabilité complète des produits grâce à l’informatisation de nos équipements », précise M. Lemieux.

Lorsque le nouvel entrepôt de la rue Picard sera opérationnel, l’entreprise de Pierre Lemieux compte embaucher une dizaine de personnes. Ainsi, Entreposage Herger devrait regrouper une soixantaine d’employés. 

image