11 décembre 2014
Le calendrier municipal
Hommage aux familles agricoles
Par: Amilie Chalifoux
Le maire Claude Corbeil aux côtés de l’artiste Denise Girard et la famille Veilleux qui ont prêté leur talent et leur visage à la création de la couverture du calendrier 2015.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le maire Claude Corbeil aux côtés de l’artiste Denise Girard et la famille Veilleux qui ont prêté leur talent et leur visage à la création de la couverture du calendrier 2015. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour faire suite à 2014, année de l’agriculture familiale, le calendrier municipal 2015 rend hommage aux familles agricoles maskoutaines par le biais d’artistes locaux.

publicité

Treize familles agricoles maskoutaines se sont prêtées au projet auquel se sont joints également des artistes de Visit’art. Portraits des familles avec un court historique de chacune et oeuvres en lien avec l’agriculture composent ce calendrier dont la thématique qui n’est pas sans rappeler que Saint-Hyacinthe est une Technopole agroalimentaire.

De la grande culture à la production porcine en passant par la production laitière, l’acériculture, l’apiculture, la culture maraîchère et la viticulture, cette douzième édition du calendrier municipal regroupe diverses spécialités de l’agriculture locale.

Les oeuvres d’artistes tels que Denise Girard, Michel Bradette, Estelle Huot, Sophie Côté et Ginette Berthiaume, pour ne nommer qu’eux, ont été sélectionnées pour illustrer chacune de ces familles.

Des renseignements sur la ville pour le citoyen sont également intégrés à l’intérieur. On peut donc accéder aux heures d’ouverture des bureaux administratifs, à divers numéros pratiques et à un agenda des activités municipales.

Les photos des familles ont été réalisées par Krystel V. Morin, la conception graphique du calendrier a été confiée à Pika Design, l’impression à l’imprimerie Maska et la distribution à DBC Communications. Le calendrier municipal 2015 sera distribué à plus de 26 000 exemplaires dans toutes les maisons de la ville dès le 16 décembre par le biais du publisac.

image