14 janvier 2021
Hospitalisations liées à la COVID-19
Honoré-Mercier dépanne d’autres hôpitaux de la Montérégie
Par: Maxime Prévost Durand

Pour dépanner d’autres hôpitaux débordés en Montérégie, l’Hôpital Honoré-Mercier reçoit des transferts de patients positifs à la COVID-19 sur son unité chaude. Photothèque | Le Courrier ©

Devant une montée des hospitalisations liées à la COVID-19 en Montérégie et dans la région métropolitaine, l’Hôpital Honoré-Mercier joue les dépanneurs en accueillant des patients positifs provenant d’autres hôpitaux débordés.

Publicité
Activer le son

Radio-Canada a rapporté en début de semaine que des patients atteints de la COVID-19 de l’Hôpital Pierre-Boucher, à Longueuil, ont d’abord été transférés à l’Hôpital Charles-LeMoyne, à Greenfield Park, avant d’être redirigés vers Saint-Hyacinthe.

Il a toutefois été impossible de savoir combien de personnes hospitalisées sur l’unité COVID à Honoré-Mercier ont été transférées en provenance d’un autre hôpital. Ces données ne sont pas comptabilisées, a fait savoir le conseiller aux relations médias du Centre intégré de santé et de services sociaux, Hugo Bourgoin.

« Le transfert d’usagers atteints de la COVID-19 est géré en fonction du taux d’occupation par le Centre d’optimisation d’occupation des lits de soins intensifs (COOLSI) qui s’est vu octroyer ce mandat spécial pendant la pandémie. Les usagers qui sont transférés peuvent provenir d’installations de notre territoire [CISSS de la Montérégie-Est] ou encore d’un autre établissement de santé et de services sociaux », a-t-il simplement mentionné.

En date de mercredi, 21 personnes étaient hospitalisées sur l’unité COVID de l’Hôpital Honoré-Mercier, a indiqué M. Bourgoin. Cette unité peut atteindre jusqu’à 33 lits en fonctions des besoins d’hospitalisation.

Quant à la situation à l’urgence, dont le taux d’occupation des lits oscillait autour des 120 % mercredi, « l’achalandage […] demeure élevé », a reconnu le porte-parole du CISSS de la Montérégie-Est. « Les gens dont l’état de santé ne nécessite pas une évaluation urgente devraient d’abord communiquer avec le 811, contacter leur médecin de famille ou une clinique sans rendez-vous ou même consulter un pharmacien plutôt que de se rendre à l’urgence », a-t-il suggéré.

Nouveaux cas : une baisse (légère) observée dans la MRC

Pour une deuxième semaine consécutive, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 rapportés dans la MRC des Maskoutains est en baisse. Entre le 6 et le 12 janvier, 203 personnes ont appris avoir attrapé la COVID-19, comparativement à 232 la semaine précédente.

Le nombre de cas actifs reste quant à lui élevé avec 473 personnes positives à la COVID-19 dans la région maskoutaine, soit à peine 13 de moins que la semaine dernière. (ERRATUM : une mise à jour corrigée de la Direction de santé publique de la Montérégie dans les heures qui ont suivi la publication de cette donnée fait plutôt état de 416 cas actifs dans la MRC des Maskoutains en date de mercredi, soit une baisse de 70 cas par rapport à la semaine précédente). À Saint-Hyacinthe seulement, on compte 318 de ces cas actifs.

La situation tend à s’améliorer du côté du Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe, où on ne dénombre plus qu’une trentaine de cas chez les résidents, une baisse de plus d’une vingtaine en une semaine. Malheureusement, trois autres personnes sont décédées, faisant grimper à 62 le nombre de résidents emportés par la COVID-19 depuis l’automne.

À la résidence privée pour aînés Les Jardins de la Gare, on remarque aussi une amélioration avec une trentaine de cas de moins que la semaine dernière. Il reste toutefois encore 39 cas actifs chez les résidents. Avec quatre décès de plus dans les derniers jours, on compte maintenant 19 résidents ayant perdu la vie en lien avec cette éclosion majeure.

Par ailleurs, plusieurs membres du personnel de la santé sont toujours affectés par la COVID-19. À l’Hôpital Honoré-Mercier, pas moins de 24 employés positifs sont absents du travail. Dans nos CHSLD, 18 employés sont atteints de la COVID-19 à l’Hôtel-Dieu et moins de cinq employés sont déclarés positifs au centre Andrée-Perrault.

Quant à la campagne de vaccination auprès des résidents en CHSLD, elle est bel et bien commencée à Saint-Hyacinthe, tant à l’Hôtel-Dieu qu’au centre Andrée-Perrault, et se poursuivra dans les prochains jours, a confirmé le CISSS de la Montérégie-Est. Les employés de la santé continuent également d’être vaccinés « à un rythme soutenu », rapporte la Direction de santé publique de la Montérégie par voie de communiqué.

image