6 juillet 2017
Humania mise sur le numérique pour se démarquer
Par: Jean-Luc Lorry
Stéphane Rochon, président et chef de la direction d’Humania Assurance.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Stéphane Rochon, président et chef de la direction d’Humania Assurance. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Fleuron maskoutain œuvrant dans le domaine de l’assurance de personnes, Humania mise sur le web comme stratégie de croissance face aux géants du secteur.

publicité

« Pour rivaliser avec nos concurrents, nous misons sur la numérisation de nos opérations. Aujourd’hui, 55 % de nos ventes d’assurances se font par le biais de transactions sur le web », indique en entrevue au COURRIER, Stéphane Rochon, président et chef de la direction d’Humania Assurance.

Celui-ci a succèdé à Richard Gagnon qui a décidé de prendre sa retraite après 13 ans de bons et loyaux services.

Pour souscrire aux produits d’assurance offerts par Humania, on doit obligatoirement s’adresser à un courtier indépendant. « Le service-conseil est important. Souvent, les polices sont des produits complexes », note M. Rochon.

Titulaire d’un MBA en commerce électronique de l’Université Laval, le nouveau dirigeant d’Humania connaît bien l’industrie du numérique.

Plateforme web couronnée

Fin 2016, Humania a mis en place la plateforme web HuGO permettant d’émettre un contrat d’assurance vie temporaire dans un délai compris entre 15 et 45 minutes au lieu de 30 jours habituellement. 

Six mois après la mise en place de cette plateforme, Humania a enregistré plus de 3 600 transactions.

HuGO s’est rapidement démarqué dans le milieu du web. Humania Assurance a remporté le prix d’excellence en virage numérique lors du Digital Transformation Conference and Awards Ceremony qui avait lieu à la mi-juin à Toronto. 

Fin mai, l’entreprise s’était aussi vue remettre le grand prix PME lors du Gala des Octas où l’on honore l’excellence en matière de technologie de l’information et du numérique au Québec. 

En plus d’opérer un virage numérique, Humania Assurance s’attaque à la compétition dans les autres provinces canadiennes. 

Le défi est d’adapter ses produits à des communautés culturelles qui requièrent des besoins distincts. La proportion des ventes en dehors du Québec représente 43 % (assurance individuelle et assurance voyage). 

« Nous avons de plus en plus besoin à l’interne de ressources bilingues. À l’échelle canadienne, nous réussissons à aller chercher des parts de marché que détenaient d’autres compagnies d’assurance », souligne Stéphane Rochon.

En 2016, Humania a enregistré une croissance de 25 % comparativement à l’année précédente en réalisant un bénéfice avant impôt de 6,3 M$.

Réseau Sélection

Humania est l’un des plus importants employeurs au centre-ville. Le siège social situé sur la rue Girouard Ouest compte 140 employés (plus de 200 personnes à l’échelle du groupe). 

Selon son président, l’arrivée prochaine d’un complexe pour retraités au centre-ville représente une bonne nouvelle pour le développement économique de Saint-Hyacinthe.

Stéphane Rochon croit que la problématique du stationnement – Réseau Sélection s’implantera sur un espace de 188 cases – sera temporaire.

« Je ne pense pas qu’il manque d’espaces de stationnement à Saint-Hyacinthe. Le problème touche les cases gratuites. Pour Humania, ce sera du trouble à court terme », estime le président d’Humania Assurance.

image