19 juillet 2012
Le Dr Patenaude en route vers Saint-Malo
Il était un petit navire
Par: Le Courrier

Le Dr Robert Patenaude, urgentologue à l’Hôpital Honoré-Mercier, réalisera bientôt un rêve en prenant le départ de la Transat Québec Saint-Malo, la mythique course de voiliers qui traverse l’océan Atlantique du nouveau au vieux continent.

publicité

Cet accomplissement se réalise alors que le bon docteur célèbre cette année trente ans de guérison d’une leucémie grâce à une greffe de moelle osseuse.

« Il y a 30 ans, j’étais malade, couché dans une chambre d’hôpital dont j’avais tapissé les murs de photos de voiliers. Aujourd’hui, je suis en pleine forme et je m’apprête à traverser l’océan pour une seconde fois en quelques mois à bord de mon bateau. »Fort d’une troisième place à la course transatlantique Twostars en juin, Robert Patenaude fixe des objectifs réalistes pour son petit navire à l’aube de la grande traversée, dont le départ sera donné le 22 juillet.« Il y aura 19 bateaux dans notre catégorie. Si on pouvait finir en milieu de peloton, vers la dixième position, ce serait une grande victoire », a-t-il annoncé depuis Québec, où il préparait son embarcation auprès de l’équipage qui l’accompagnera dans cette aventure.« Nous n’avons pas les moyens techniques des grandes équipes européennes, qui ont des bateaux plus rapides et plus évolués que le nôtre. Mais cela ne nous empêchera pas de leur mettre un peu de pression et de profiter de chaque instant », a-t-il ajouté. Et puis, quand on prend le large à bord d’un petit bateau qui s’appelle Persévérance, on peut réaliser de grandes choses, comme en témoigne la collecte de fonds que Robert Patenaude mène au profit de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal. « En 1981, j’ai été l’un des premiers à recevoir une greffe de moelle osseuse pour guérir une leucémie. C’est le fruit de la recherche et de l’avancement des connaissances qui me permet d’être là aujourd’hui », a rappelé Robert Patenaude, dont les Défis Persévérance ont généré plus de 1,25 M$ à ce jour. D’ici au grand départ, il invite les Maskoutains, petits et grands, à aller le saluer au Village de la Transat, dans le port de Québec, où son équipe s’affaire aux derniers préparatifs. « Les visiteurs peuvent accéder aux quais pour voir les bateaux de près et rencontrer les skippers. C’est une belle occasion de découvrir l’univers de la voile. »Et de célébrer avec lui sa victoire contre le cancer!

image