23 juin 2016
Saint-Pie
Imprimerie CIC grandit encore
Par: Rémi Léonard
Chantal Côté et José Roy étaient fiers de présenter la relève qui s’implique maintenant dans l’entreprise : leurs enfants Daphnée et Olivier. Derrière eux se trouve la toute nouvelle presse Heidelberg. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Chantal Côté et José Roy étaient fiers de présenter la relève qui s’implique maintenant dans l’entreprise : leurs enfants Daphnée et Olivier. Derrière eux se trouve la toute nouvelle presse Heidelberg. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Depuis deux ans, José Roy était à nouveau placé devant un heureux problème: des installations trop petites pour soutenir la croissance de son entreprise d’impression.

Le président d’Imprimerie CIC a répondu au défi par un investissement de 2,1 M$ qui s’est traduit par de nouveaux locaux, toujours à Saint-Pie, de nouveaux équipements, dont une presse Heidelberg toute neuve, et une nouvelle image de marque. L’annonce a été faite le 15 juin à la nouvelle adresse de l’entreprise sur la rue Morin, inaugurée devant des dizaines de clients, fournisseurs, partenaires et amis de l’entreprise.

Les installations venaient à peine d’être finalisées. « Désolé si j’étire un peu la sauce dans mon discours, c’est que la peinture n’a pas encore fini de sécher », a rigolé José Roy. La superficie de 13 000 pieds carrés correspond au double des anciens locaux du boulevard Daniel-Johnson, qui avaient déjà été agrandis deux fois. Toute une progression pour une entreprise qui a pris naissance en 1994 dans le sous-sol de la maison familiale et qui n’a cessé de croître depuis, dans le « marché en constante évolution » de l’imprimerie, s’est félicité le président.

L’Heidelberg Speedmaster XL75 2016

Le nouvel appareil d’origine allemande permettra à Imprimerie CIC de continuer à s’adapter aux nouvelles technologies du milieu. « C’est une presse moderne comprenant cinq unités, qui peut imprimer 15 000 feuilles à l’heure, réduire de moitié l’élagage de papier et qui est directement reliée au département d’infographie, ce qui augmente la rapidité », a expliqué José Roy.

Revenant sur son expérience de gestion de disco-mobile lorsqu’il était jeune, puis plus tard à la Banque de Montréal ou chez Nortel, il a raconté que la « passion de l’entrepreneur » l’avait toujours habité, et qu’il a pu compter sur sa conjointe Chantal Côté pour supporter son entreprise.

Le maire de Saint-Pie, Mario St-Pierre, s’est réjoui de conserver cette entreprise « qui fait la renommée de la ville » sur son territoire. La Banque de développement du Canada et Investissement Québec ont appuyé l’imprimerie dans son projet d’expansion.

image