9 mars 2017
Carte blanche
Inacceptable!
Par: Pierre Bornais
Publicité
Activer le son

La naissance d’un enfant représente pour tous les parents un événement heureux, plus souvent qu’autrement attendu avec l’espoir d’un bonheur qui perdure. Aussi, lorsqu’au fil du temps, certains problèmes se manifestent, il est tout à fait normal que ceux-ci se tournent vers la communauté pour obtenir un soutien pouvant faire la différence.

Et il est inacceptable qu’il en soit autrement dans une société moderne comme la nôtre. C’est pourtant ce qui se passe chez nous alors que la télévision nationale rapporte le cas d’une fillette qui doit doubler sa maternelle, faute de soutien adéquat. Incroyable, mais vrai!

Comment imaginer, et surtout accepter, qu’il en soit ainsi alors que tous les intervenants au dossier se renvoient en quelque sorte la balle quand il est question d’aider cet enfant?

Et la situation devient intolérable quand on sait que tous les experts en la matière s’entendent pour dire qu’il est capital d’intervenir le plus tôt possible pour espérer soutenir le développement d’un enfant pour le moins démuni.

Même le recours – relativement onéreux – des parents au secteur privé pour permettre une certaine évaluation de leur fille n’a pas réussi à convaincre les autorités scolaires à leur apporter un soutien réel.

Quelles que soient les raisons invoquées par les uns ou les autres pour justifier leur immobilisme, elles ne sont pas valables en définitive. C’est toute la vie d’une enfant qui est en cause et plus on retarde à lui apporter l’aide requise, plus son avenir au complet est en péril.

Et si un jour, lourdement taxée par l’évolution d’une situation qui pourrait être encore plus nocive, elle devient une charge encore plus exigeante pour la société, personne ne sera gagnant.

C’est aujourd’hui et maintenant qu’il importe de lui apporter le support nécessaire. 

image