18 juillet 2013
Inauguration du nouveau Centre d’apprentissage et de simulation clinique à l’Hôpital Honoré-Mercier
Par: Le Courrier
Les Drs Lévesque et Bordeleau ont fait une démonstration avec le mannequin-simulateur de pointe qui va permettre à l’organisation d’offrir un enseignement fort réaliste à ses résidents, médecins et professionnels.

Les Drs Lévesque et Bordeleau ont fait une démonstration avec le mannequin-simulateur de pointe qui va permettre à l’organisation d’offrir un enseignement fort réaliste à ses résidents, médecins et professionnels.

Le Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska (CSSS) a procédé dernièrement à l’inauguration de son nouveau Centre d’apprentissage et de simulation clinique, situé à l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe.

publicité

Équipé d’un mannequin-simulateur de pointe, le centre de simulation permettra à l’organisation d’offrir un enseignement fort réaliste à ses résidents, médecins et professionnels.

Le simulateur Kelly est interactif. Il respire, parle et réagit aux traitements comme le ferait un patient. Ses scénarios préprogrammés permettent la pratique de plusieurs traitements, et ce, pour diverses spécialités médicales. Il peut être utilisé autant pour de la formation en soins critiques que pour le perfectionnement de certaines pratiques. Le Centre d’apprentissage et de simulation clinique est également doté d’un ensemble d’équipements médicaux qui sont utiles aux équipes de soins, dont un moniteur-défibrillateur. Le centre de simulation accueille, au gré des besoins, des stagiaires, des résidents, des médecins et des professionnels de l’urgence ou des unités de soins du CSSS, qui viennent y approfondir leurs connaissances nécessaires à leur pratique, sous la supervision de médecins formateurs. Des mises en situation reproduisent divers cas vécus au quotidien. Une salle d’observation y est intégrée où, grâce à un miroir sans tain, les formateurs peuvent observer les personnes en action et faire ensuite de la rétroaction. « La mission universitaire de notre établissement, que lui confère son affiliation à l’Université de Sherbrooke, est un levier pour le développement de nos pratiques et l’encadrement de nos activités d’enseignement et de recherche », a déclaré Lise Pouliot, directrice générale du CSSS Richelieu-Yamaska. Elle affirme qu’à cet effet, le Centre d’apprentissage et de simulation clinique vient soutenir cette mission en rendant accessible, à l’interne, une approche d’enseignement moderne, favorisant également le recrutement et la rétention de main-d’oeuvre. Le projet du Centre d’apprentissage et de simulation clinique est une initiative de la docteure Jocelyne Bonin, directrice médicale à l’enseignement universitaire interprofessionnel et à la recherche, et directrice de l’Unité de médecine familiale Richelieu-Yamaska, de la docteure Diane Poirier, chef du Service des soins intensifs et de docteur Christian Bordeleau, omnipraticien et responsable du comité de mise en oeuvre du centre de simulation. Le CSSS Richelieu-Yamaska tient à remercier ses généreux donateurs, qui ont offert un appui financier au projet du centre de simulation et sans qui celui-ci n’aurait pu voir le jour, soit le Comité de développement professionnel continu, le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens ainsi que la Fondation Honoré-Mercier et Valeurs Mobilières Desjardins.

image