6 juin 2019
Parc industriel Théo-Phénix
Inauguration d’une meunerie dernier cri
Par: Jean-Luc Lorry

Sur la photo, dans l’ordre habituel, Jacques Leclerc, président de Trouw Nutrition Canada; Guillaume Paquette, Caroline Paquette et Bernard Paquette, de l’entreprise B. Paquette; Jean-Pierre Picard, directeur général de la nutrition animale région de l’Est de Trouw Nutrition Canada; et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Meunerie Trivia, propriété de Trouw Nutrition Canada et de l’entreprise B. Paquette, représente un investissement de 40 M$. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Quatre ans après qu’un incendie ait détruit sa meunerie à Ange-Gardien, l’entreprise agricole québécoise B. Paquette va redémarrer prochainement la fabrication d’aliments pour animaux dans de nouvelles installations situées dans le parc industriel Théo-Phénix à Saint-Hyacinthe.

Cette usine dotée des dernières innovations technologiques aura une capacité de production annuelle de 240 000 tonnes de moulée, destinées au secteur porcin et à celui de la volaille.

Pour concrétiser ce projet industriel représentant un investissement de 40 M$, B. Paquette s’est associée avec Trouw Nutrition Canada (filiale du géant néerlandais Nutreco qui est spécialisé en nutrition animale). Les deux partenaires ont appelé le nouveau centre de production Meunerie Trivia.

« Nous vivons aujourd’hui l’aboutissement d’une aventure. Nous sommes très fiers de vous présenter ce bijou de meunerie qui fait appel aux plus hauts standards de qualité », a indiqué lors de l’inauguration de la Meunerie Trivia Jean-Pierre Picard, directeur général de la nutrition animale, région de l’Est chez Trouw Nutrition Canada.

L’usine dispose de deux lignes de fabrication de moulée séparées, dont l’une est spécialement dédiée aux aliments contenant des médicaments.

« Cette meunerie, qui est l’une des plus modernes au Canada, est construite pour répondre aux besoins de demain. Elle est entièrement automatisée. Une seule personne peut opérer cette usine », a mentionné Jacques Leclerc, président de Trouw Nutrition Canada.

L’exploitation de cette meunerie nécessitera la présence de 17 employés répartis sur trois quarts de travail.

Pour transférer facilement les différentes céréales entreposées dans d’immenses silos, une tour de 150 pieds de haut a été érigée. « Plus c’est haut, plus c’est facile. Nous utilisons la gravité pour redistribuer nos ingrédients », explique Renald Mercier, directeur des ventes production porcine et avicole pour le Québec chez Trouw Nutrition Canada.

Les deux principaux silos de la Meunerie Trivia disposent d’une capacité totale d’entreposage de 800 tonnes chacun.

L’entreprise B. Paquette, qui regroupe une centaine de travailleurs, conservera son siège social à Ange-Gardien. L’entreprise familiale œuvre depuis maintenant 50 ans dans les secteurs de la grande culture et de la production porcine.

Accès à la voie ferrée

Lorsqu’il a été question chez B. Paquette de considérer les sites potentiels pour la future meunerie, avoir un accès direct au réseau ferroviaire était une condition qui a joué en faveur de la municipalité.

« Saint-Hyacinthe est un endroit bien situé pour nous. La voie ferrée ici… elle marche. Chez nous, à Ange-Gardien, elle ne marchait plus. Je remercie nos partenaires, les meuneries qui nous ont aidés le temps des travaux de construction », a souligné Bernard Paquette, fondateur de B. Paquette.

Présent à l’inauguration, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, était satisfait du démarrage prochain de ces nouvelles installations industrielles. « Un investissement dans une meunerie complète bien la mission de Saint-Hyacinthe dans le domaine agroalimentaire. Je vous souhaite un bon succès. Vous êtes à la bonne place », a déclaré le maire Corbeil.

image