16 mai 2019
Les budgets 2019
Infime hausse budgétaire à Saint-Liboire
Par: Benoît Lapierre

L’année 2019 n’en sera pas une de grandes dépenses à la municipalité de Saint-Liboire où le nouveau budget, au montant de 3 249 100 $, excède d’à peine 33 360 $ (+1 %) celui de 2018 (3 215 740 $).

publicité

Les prévisions budgétaires n’annoncent rien de bien spectaculaire pour cette année, hormis des investissements en immobilisations de 367 428 $, ce qui est même un peu moins qu’en 2018 (474 734 $). On note, entre autres choses, qu’une dépense de 190 000 $ est prévue du côté de la sécurité publique. Le maire de Saint-Liboire, Claude Vadnais, a expliqué que cette enveloppe était réservée à l’aménagement de deux bornes sèches d’incendie en des points situés aux limites de la municipalité. Une somme de 105 000 $ est aussi allouée à des travaux de voirie dans la rue Lemonde.

Par ailleurs, la taxe foncière générale a été maintenue au taux de 58,5 cents du 100 $ d’évaluation, taux qui s’applique aussi aux immeubles agricoles. Rappelons qu’au moment de l’adoption du budget 2018, le conseil avait éliminé la taxe foncière agricole et son taux préférentiel de 47 cents, lequel n’a été en vigueur qu’en 2017. Une taxe foncière de 6,04 cents du 100 $ d’évaluation (6,1 cents en 2018) pour la mise aux normes de l’usine d’eau potable et une autre de 1,35 cent pour le branchement d’un puits (1,41 cent en 2018) sont aussi imposées aux propriétaires desservis.

Pour la consommation d’eau, les tarifs restent de 60 cents le m3 pour les 275 premiers m3 et de 1,60 $ pour chaque m3 additionnel. De même, le tarif global pour la gestion des matières résiduelles (trois collectes) demeure de 145 $ par unité d’habitation, et la compensation pour l’entretien des réseaux d’aqueduc et d’égout, de 315 $ par unité.

image