23 août 2012
L'industrie du chocolat en plein essor
Investissement de 20 M$ chez Brookside
Par: Jean-Luc Lorry

L’acquisition en début d’année de l’entreprise maskoutaine Brookside par le géant mondial des confiseries Hershey porte déjà ses fruits. L’usine de Saint-Hyacinthe spécialisée dans la préparation de fruits confits et séchés enrobés de chocolat est en mode expansion. Un montant d’environ 20 M$ y sera investi, a appris LE COURRIER.

publicité

Cet investissement majeur et historique permettra à l’entreprise située sur l’avenue Choquette de devenir une usine autonome et ainsi de pouvoir produire ses propres fruits confits nécessaires dans la fabrication des friandises de la marque Brookside.

« Cet investissement majeur de 20 M$ s’est concrétisé grâce à l’arrivée de notre nouveau propriétaire Hershey. La construction de la nouvelle bâtisse représentera un montant de 2,5 M$ et l’équipement entre 15 et 18 M$ », précise Réal Lafleur, directeur général de l’usine maskoutaine.La Ville de Saint-Hyacinthe vient de délivrer un permis de construire d’un montant de 1,9 M$. L’entrepreneur chargé des travaux est l’entreprise maskoutaine Arri Construction.Le nouvel édifice abritera une ligne de production dédiée à la fabrication de fruits confits produits à partir d’essences concentrées de fruits qui sera opérationnelle début décembre et une ligne d’enrobage qui devrait fonctionner fin janvier. Le chocolat utilisé provient de l’usine Barry Callebaut située sur la Nelson.Actuellement, les fruits confits enrobés par la suite de chocolat à l’usine de Saint-Hyacinthe proviennent d’une unité de production située en Colombie-Britannique, province d’origine de Brookside. Les destinées de Brookside sont aujourd’hui entre les mains de la direction d’Hershey Canada basée à Toronto.

Hausse des ventes

Être intégrée à la multinationale américaine Hershey a permis à Brookside d’augmenter considérablement son volume de ventes en enregistrant une hausse comprise entre 35 à 40 %.

L’entreprise produit dix friandises qui associent le chocolat à la saveur de différents fruits. Les dernières créations alimentaires de l’entreprise sont les fruits croustillants au chocolat noir et le mariage de fruits exotiques (mangoustan et mangue) avec du chocolat noir.La production annuelle de Brookside est destinée à 65 % aux États-Unis, à 25 % au Canada et à 10 % au Mexique et au Japon. Rappelons que les produits Brookside avaient connu une renommée mondiale en juillet 2009 lorsque l’astronaute québécoise Julie Payette avait emporté des canneberges enrobées de chocolat noir à bord de la Station spatiale internationale. Aujourd’hui, Brookside emploie 150 personnes à son usine qui fonctionne sans interruption. Selon Réal Lafleur, l’agrandissement de ce centre de production devrait permettre à terme l’ajout de 40 à 50 emplois.Fondée en 1884 par Milton Hershey, le siège social de l’un des principaux fabricants de confiserie chocolatée au monde est situé en Pennsylvanie. Cette multinationale regroupe 13 000 employés et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 6,5 milliards de dollars.

image