7 février 2019
Nouvelle meunerie dans le parc Théo-Phénix
Investissement de 40 M$ et création de 40 emplois
Par: Jean-Luc Lorry

La future meunerie, propriété de Trouw Nutrition et de B. Paquette, dont la construction se termine dans le parc industriel Théo-Phénix sera opérationnelle en mai. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une nouvelle meunerie dont la construction se termine dans le parc industriel Théo-Phénix sera opérationnelle dès le mois de mai. Cette usine ultramoderne représente un investissement de plus de 40 M$ et nécessite l’embauche de 40 employés pour l’exploiter.

Ses propriétaires, l’entreprise agricole québécoise B. Paquette et Trouw Nutrition Canada (filiale du géant néerlandais Nutreco qui est spécialisé en nutrition animale), ont précisé par voie de communiqué que la future meunerie est le fruit d’un partenariat d’affaires.

Les directions des deux entreprises ont salué cette association. « Ce partenariat est issu d’une volonté de B. Paquette et de Trouw Nutrition de maintenir leurs positions de leader dans l’industrie avec des installations à la fine pointe de la technologie », a indiqué Jacques Leclerc, président-directeur général de Trouw Nutrition Canada.

« Grâce à cette usine ultramoderne, nous pourrons continuer d’être compétitifs malgré la pression importante sur notre secteur », a mentionné Bernard Paquette, président de B. Paquette.

La future meunerie aura une capacité de production annuelle de 240 000 tonnes de moulée en vrac destinée à l’alimentation de porc et de volaille.

Le groupe B. Paquette, qui regroupe une centaine de travailleurs, conservera son siège social à Ange-Gardien. L’entreprise familiale œuvre en grandes cultures et en production porcine.

La nouvelle meunerie sera voisine à Saint-Hyacinthe des installations de Trouw Nutrition qui fabrique de la moulée ensachée destinée à diverses productions animales sous la marque de commerce Shur-Gain.

Fermeture à Yamachiche

Fin janvier, Trouw Nutrition Canada a annoncé la fermeture dès cet été de sa meunerie de Yamachiche, en Mauricie. Construite il y a plus de 60 ans, cette usine était jugée désuète.

La moulée de volaille qui y était produite sera transférée à la nouvelle meunerie de Saint-Hyacinthe. Cette fermeture qui se fera progressivement provoquera la perte de cinquante emplois.

Située à Ange-Gardien, l’ancienne meunerie du groupe B. Paquette avait été la proie des flammes en février 2015.

Plutôt que de reconstruire au même endroit, les propriétaires de l’entreprise avaient choisi de déménager à Saint-Hyacinthe en raison de l’accès à la voie ferrée.

La présence dans le parc industriel maskoutain d’une usine Shur-Gain, cliente de longue date de Meunerie Côté-Paquette (ancienne raison sociale de B. Paquette), a également contribué à l’association des deux entreprises dans ce projet d’envergure.

image