18 septembre 2014
Isatis Sport Saint-Hyacinthe ouvre ses portes
Par: Maxime Prévost Durand
Le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil a procédé à la traditionnelle coupe de ruban lors de l’inauguration du complexe Isatis Sport. On le voit en compagnie de Dave Morisette et de Stéphane Malouin, dg d’Isatis Sport. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil a procédé à la traditionnelle coupe de ruban lors de l’inauguration du complexe Isatis Sport. On le voit en compagnie de Dave Morisette et de Stéphane Malouin, dg d’Isatis Sport. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le nouveau complexe de trois glaces de Saint-Hyacinthe, Isatis Sport, a ouvert ses portes au cours des dernières semaines et ses débuts sont pour le moins prometteurs, selon le directeur général Stéphane Malouin.

publicité

Le dg d’Isatis Sport a procédé samedi à l’ouverture officielle du complexe, en compagnie du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, et du président d’honneur, Dave Morissette, que l’on peut voir sur les ondes de TVA Sports.

« Les gens fréquentent Isatis depuis quelques semaines déjà et tout va super bien jusqu’à maintenant », assure Stéphane Malouin.

L’achalandage sur les trois surfaces glacées est satisfaisant et les commentaires des utilisateurs encourageants. « Les gens découvrent que tout se déroule à la même place maintenant. Ils entrent tous par la même porte et se côtoient, alors qu’avant ils étaient séparés, un groupe à C.-A.-Gauvin et un autre au Pavillon de la Jeunesse. Les gens aiment bien. »

Même réaction à l’égard de leur centre de conditionnement physique où l’enthousiasme est « surprenant », selon M. Malouin. « Les gens veulent maximiser leur temps. Ils regarderont leur jeune lors d’un match, mais ils ne voudront peut-être pas rester assis à chaque pratique. Ils vont donc s’entraîner pendant la pratique de leur enfant. »

Le restaurant sportif que l’on retrouve au centre du complexe, Le Caucus, connaîtrait aussi un bon départ. « Si on le compare aux deux autres [complexes Isatis Sport, de Chambly et Saint-Constant], on connaît un meilleur départ ici. » Même s’il juge le marché de la restauration « très compétitif » à Saint-Hyacinthe, M. Malouin ne souhaite pas se concentrer uniquement sur la clientèle d’Isatis Sport pour remplir sa salle à manger. « Déjà, des gens de l’extérieur viennent diner ici et c’est un marché qu’on veut attaquer encore davantage prochainement. »

« Un projet unique »

Le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil a vanté le nouveau complexe à l’ouverture de la plus récente séance publique du conseil de ville, le qualifiant de « projet unique », tout en rappelant le partenariat de la Ville avec Isatis Sports.

Il a ajouté qu’il s’agissait de « plateaux sportifs écoénergétiques et à la fine pointe de la technologie », grâce notamment au système de récupération d’énergie mis en place et au système d’éclairage LED, avant d’inviter la population à essayer les installations, notamment lors des séances de patinage libre prévues à l’horaire.

Rappelons que la Ville de Saint-Hyacinthe loue à elle seule plus de 94 h de glace chez Isatis Sport chaque semaine pour ses différentes associations sportives, soit l’association de hockey mineur, l’association de ringuette, le club de patinage artistique et le club de patinage de vitesse.

image