17 septembre 2015
Football collégial
Jacob Gagné inaugure à sa façon le terrain synthétique du Cégep
Par: Maxime Prévost Durand
On a eu droit à une belle bataille des Lauréats face au Collège Ahuntsic dimanche, mais les Maskoutains se sont finalement inclinés 19 à 7. Photo François Larivière | Le Courrier ©

On a eu droit à une belle bataille des Lauréats face au Collège Ahuntsic dimanche, mais les Maskoutains se sont finalement inclinés 19 à 7. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Depuis le début de la saison de football collégial, le demi-offensif des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe Jacob Gagné se montre dominant malgré son statut de ­recrue. Le numéro 25 a poursuivi son bon travail dimanche face aux Indiens du Collège Ahuntsic en inscrivant l’unique touché de la formation dans une défaite de 19 à 7, à l’occasion de l’inauguration ­officielle du terrain synthétique par le Cégep et la Ville de Saint-Hyacinthe.

Gagné, qui pointait au deuxième rang des meilleurs porteurs de ballon au sein du ­circuit collégial du RSEQ en division 3 avant la rencontre avec 200 verges de gain, a ­ajouté 55 verges à son cumulatif au cours de cette partie.

Déjà en retard 19 à 0 à la mi-temps, les Lauréats sont revenus avec plus de ­conviction pour la seconde moitié de la ­rencontre. L’agressivité de la défensive maskoutaine a permis à l’attaque de ­profiter d’un ballon recouvré profondément en zone des Indiens pour être en ­position de marquer.

Dès le jeu suivant, une passe de 24 verges de Jean-Christophe Blais à Émile Grenier a permis aux Lauréats de s’installer à la ligne de 2 d’Ahuntsic. Jacob Gagné a complété la séquence pour le majeur. Jonglant quelque peu avec le ballon, le demi-offensif ­transformé en receveur pour l’occasion a réussi à mettre les deux mains sur le ballon avant de traverser la ligne des buts, un ­premier touché inscrit sur le ­terrain du ­Cégep de Saint-Hyacinthe par les Lauréats.

L’équipe dirigée par Jean-Philippe ­Morin est passée bien près de refaire le coup aux Indiens dès la séquence ­suivante, alors qu’une mauvaise remise au quart-arrière des visiteurs a presqu’été recouvrée par la défensive maskoutaine une fois de plus. Ahuntsic a toutefois été en mesure de ­garder la possession et de poursuivre son attaque.

Les Lauréats ont obtenu une chance d’ajouter quelques points avant la fin de la rencontre, mais une tentative de botté de précision d’une trentaine de verges a été ­ratée.

Malgré la défaite, on a encore eu droit à des signes fort encourageants de la part de nos Maskoutains, notamment à ­l’offensive. Le quart-arrière a complété près de la ­moitié de ses passes (16 en 34), dont cinq à l’intention d’Émile Grenier, sa cible favorite durant la rencontre. ­Jérémie Bureau-­Pomerleau et Ian ­Coulombe ont aussi ­réussi des jeux de plus de 15 verges au cours de la rencontre.

En défensive, Anthony Noël a réalisé deux sacs du quart, en plus de ­recouvrer le ballon qui a mené au touché des Lauréats.

La pression exercée par la défensive ­maskoutaine a d’ailleurs semblé ­désorganiser l’attaque d’Ahuntsic lors d’une ­séquence en particulier, alors que les ­visiteurs ont été pris en ­défaut pour des hors-jeux sur quatre jeux consécutifs.

L’offensive des Indiens a tout de même sorti de beaux jeux, notamment au ­deuxième quart lorsque le receveur Gordy Lang a complété un jeu de passe et course de 60 verges pour le touché donnant les ­devants 12 à 0 aux visiteurs.

Les Lauréats joueront leur prochaine ­partie dimanche à 13 h 30 au terrain ­synthétique du Cégep de Saint-Hyacinthe. Le Cégep de Saint-Jérôme, également ­détenteur d’une fiche d’une victoire et deux défaites, croisera le fer avec nos ­Maskoutains.

image