29 août 2013
Attentat à la pudeur
Jacques Desautelsde retour en cour
Par: Martin Bourassa

Le procès de Jacques Desautels, un Maskoutain de 87 ans devant répondre à une accusation d’attentat à la pudeur, se poursuivra le 4 septembre, à 9 h 30, au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

publicité

Les procureurs de la couronne et de la défense se présenteront alors devant le juge Gilles Charpentier pour livrer leurs plaidoiries.

Les gestes reprochés à Jacques Desautels se seraient produits dans la région de Saint-Hugues entre les années 1955 et 1960, alors qu’il faisait régulièrement la navette en voiture entre Saint-Hugues et Saint-Hyacinthe.C’est à ce titre que ses services auraient été requis pour transporter une jeune fille de 11 ans de sa résidence de Saint-Hugues jusqu’au cabinet d’un chiropraticien de Saint-Hyacinthe où elle devait suivre des traitements.Selon l’acte d’accusation, l’accusé aurait profité de cette situation pour attenter une première fois à la pudeur de la présumée victime au printemps de 1955.Selon le témoignage de cette dernière, il y aurait eu attouchements multiples et répétés. « Il m’a labouré le corps avec sa main », a entre autres expliqué celle qui aurait été agressée à de nombreuses occasions sur une période de cinq ans.Ce n’est qu’en 2008 qu’elle s’est enfin décidée à dénoncer son agresseur, inspirée par les suites de l’affaire Nathalie Simard.

M.B.

image