19 février 2015
Docteur Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec
J’ai le choix…
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Pour prendre soin de mon automobile et en faire l’examen annuel, j’ai le choix entre deux garagistes.

Le garagiste A

Lors de la visite, il me demande d’abord de lui décrire les défectuosités et les problèmes de mon automobile. Sauf une lumière à remplacer et l’huile à changer, je n’ai rien d’autres à déclarer.

Il réussit habituellement à faire l’examen complet en 15 minutes car, pour répondre aux normes de la compagnie, il doit examiner quatre automobiles à l’heure.

Sitôt l’examen terminé, il s’affaire déjà à recevoir le prochain client… et je ne le revois qu’un an plus tard.

Le garagiste B 

Lors de la visite, il regarde sur son ordinateur les travaux qui ont déjà été faits lors de visites précédentes, puis il prend le temps d’écouter ce que j’ai à lui dire sur le fonctionnement de mon auto. Sauf une lumière à remplacer et l’huile à changer, je n’ai rien d’autres à déclarer.

Il me questionne quand même sur des points que j’aurais pu oublier, sur mes habitudes de conduite et sur un problème de pare-choc qu’il m’avait déjà conseillé d’aller faire réparer dans un atelier spécialisé.

L’examen complet prend une heure et un peu plus, si je tiens compte du temps qu’il prend à m’expliquer les résultats et à me faire des recommandations sur l’entretien préventif que je peux faire moi-même et sur certaines mauvaises habitudes de conduite.

Étant retraité, ayant du temps devant moi et considérant important l’entretien de mon automobile, vous aurez deviné que j’utilise les services du garagiste B.

Continuons dans la même veine.

Étant retraité, ayant du temps devant moi et considérant très important l’entretien de mon corps, je dois choisir entre deux médecins… et continuer d’appliquer le même raisonnement.

Docteur Barrette, SVP, laissez le docteur B prendre soin de moi comme il le fait si bien… Voilà mon choix.

image