22 septembre 2016
Jani Barré : la force du positivisme
Par: Amilie Chalifoux
Jani Barré présentera, samedi, la conférence Le possible est immense, à la salle des loisirs Douville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Jani Barré présentera, samedi, la conférence Le possible est immense, à la salle des loisirs Douville. Photo François Larivière | Le Courrier ©

En lien avec la sortie de son livre 157 Fractures, cosigné avec son père Bernard Barré, l’auteure, conférencière et humoriste Jani Barré poursuit les confidences et présente la conférence Le possible est immense.

Publicité
Activer le son

« J’ai trouvé mon objectif dans la vie. Je sais que je peux aider le monde », lance Jani Barré qui ne se laisse pas abattre facilement. Atteinte d’ostéogenèse imparfaite dès la naissance, la vie de la Maskoutaine de 37 ans est une série de fractures. Grâce à un traitement appelé Aredia, elle a pu retrouver une certaine qualité de vie.

« L’ostéogenèse imparfaite est aussi appelée la maladie des os de verre. Autrement dit, mes os se fracturaient pour un rien. Chaque sortie que l’on faisait en famille était un défi pour mes parents. Ce n’était pas une enfance normale », raconte-t-elle.

Cadette d’une famille de trois filles, Jani Barré a eu le privilège d’avoir une famille aimante, attentionnée et positive. « Mes sœurs étaient patientes avec moi et mes parents ont toujours voulu m’amuser. Ma maladie a toujours été un défi pour eux, mais jamais je ne les ai entendus dire qu’ils étaient dépassés. J’ai eu les meilleurs parents positifs pour moi! »

La Maskoutaine dotée d’une grande persévérance n’a pas toujours eu un bon moral. Il y a deux ans, elle a perdu son commerce. Cela a été la goutte qui a fait déborder la vase, mais qui lui a donné l’envie d’écrire.

« Je n’avais jamais pris le temps de faire le ménage dans ma vie. C’est en retraçant toutes les périodes que j’ai traversées que j’ai compris la personne que j’étais. »

La jeune femme est catégorique : personne n’a une vie parfaite. Mais il est possible pour l’être humain de rebondir après une rude épreuve. Avec sa conférence, Mme Barré souhaite inspirer autant les jeunes que les adultes par son récit de vie.

L’aventure commencera avec une première conférence qui sera présentée, samedi, à la salle des Loisirs Douville, à 19 h. Elle prévoit présenter ce projet dans les écoles primaires et secondaires en même temps que de poursuivre ses études à l’École nationale de l’humour.

En plus des conférences, Jani Barré est disponible pour des spectacles d’humour et des animations. On peut suivre ses activités sur la page Facebook de son compte humoriste ou sur son site Internet à l’adresse www.janibarre.com. 

Les billets pour la conférence Le possible est immense seront disponibles aux portes le soir même de la représentation, dès 18 h 30. On peut également communiquer directement avec Les productions Lyne Sarrazin pour toutes informations concernant la conférence.

image