11 juillet 2013
« Je n’aime pas les catégories, moi, je fais juste des chansons! »
Par: Véronique Lemonde
Michel Pagliaro invite tous les Maskoutains à venir l'écouter à l'Expo.

Michel Pagliaro invite tous les Maskoutains à venir l'écouter à l'Expo.

Entre des spéculations sur la sortie d’un prochain album original – le dernier datant de 1989 -, la gestion de la culture par nos gouvernements et son implication auprès de la relève, Michel Pagliaro n’a pas la langue dans sa poche.

S’exprimant avec aisance sur tous ces sujets et même plus, le chanteur n’a pour seul objectif que de transmettre son amour de la musique à son public qui se veut « plus large qu’il n’a jamais été ».

« Moi, je n’aime pas les catégories comme rock, pop, etc. Je fais juste des chansons et il faut que ce soit simple et le fun. Mon public est très large maintenant et comme je suis très près des jeunes musiciens, mes chansons ont constamment de nouvelles vies », lance le chanteur qui sera à l’Expo de Saint-Hyacinthe le samedi 3 août.Pagliaro qui sera d’une bonne douzaine d’événements cet été a aussi récemment écrit la chanson « La nuit est chaude » pour le chanteur Jean-Marc Couture, grand gagnant 2012 de Star Académie. « C’est vraiment quelque chose de très rare qui s’est produit avec Jean-Marc, car les gens ont vraiment aimé son interprétation de ma chanson « Fou de toi », qu’adore son père. Ensuite, on s’est retrouvé un peu par hasard dans un spectacle et je lui ai écrit cette chanson, mais je ne fais jamais ça habituellement. » Qu’a-t-il à dire sur cette « relève » justement?« Je n’aime pas ce mot, « relève ». Pour moi, il n’y a pas des chanteurs qui remplacent d’autres chanteurs. Ce n’est pas une question d’argent, il faut juste développer son authenticité, car le mot « artiste » est aussi souvent utilisé à mauvais escient. Peu importe ton médium, la qualité est la seule chose primordiale. Pour ma part, malgré les époques et souvent sans subvention, j’ai avancé tout simplement. Ça ne m’a jamais arrêté. » Et ce, même s’il croit que l’argent en culture est bien mal dépensé!Pour l’Expo, Michel Pagliaro promet les chansons que les gens connaissent dans la même ambiance énergique à laquelle il nous a toujours habitués. Et pour ce qui est d’un prochain album original, Pagliaro ne se prononce pas pour l’instant « Oui, il y en aura un, mais quand, je ne sais pas encore », conclut-il.

image