24 juin 2021
Course à la mairie de Saint-Hyacinthe
Jean-Denis Major passe son tour
Par: Jean-Luc Lorry

Même si la fonction de maire de Saint- Hyacinthe l’intéresse, l’ingénieur et promoteur immobilier Jean-Denis Major ne sera pas de la course à la mairie de Saint-Hyacinthe lors des prochaines élections municipales.Photothèque | Le Courrier ©

Figure bien connue du milieu des affaires maskoutain, l’ingénieur et promoteur immobilier Jean-Denis Major ne sera pas de la course à la mairie de Saint-Hyacinthe, confirme le principal intéressé au COURRIER.
Publicité
Activer le son

M. Major valide la rumeur qui courait depuis plusieurs jours concernant sa possible candidature au poste de maire de la Municipalité. « Les ténors de la Ville m’ont approché. Mais je ne dispose pas d’assez de temps pour élaborer mon plan. Donc, je passe mon tour pour cette fois. Dans quatre ans, ce sera une autre histoire », indique en toute franchise Jean-Denis Major, en entrevue au COURRIER.

M. Major occupe le poste de directeur du développement des affaires chez Consumaj, une firme de génie-conseil de Saint-Hyacinthe qu’il a fondée en 1991. En 2016, il a vendu son entreprise à l’ingénieur Denis Choinière.

Parallèlement à ses fonctions, M. Major est également promoteur immobilier. Il est impliqué dans le Faubourg Laframboise, un complexe résidentiel haut de gamme qui regroupe 162 appartements répartis dans six bâtiments.

« Cela fait 15 mois que je travaille sept jours sur sept. Le poste de maire est exigeant. Pour assumer cette fonction, je pense que je serais à l’aise. Par mon métier, je connais de nombreux services à la Ville », mentionne Jean-Denis Major.

Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, ne sera pas non plus de la course. Lors du conseil municipal du 17 mai, il a annoncé publiquement qu’il ne briguerait pas un troisième mandat.

Pour le moment, seule Marijo Demers s’est déclarée candidate pour le poste de premier magistrat de la Ville. Mme Demers enseigne la science politique au Cégep de Saint-Hyacinthe.

En vue des prochaines élections municipales, elle a mis sur pied un nouveau parti politique, Saint-Hyacinthe unie. Ainsi, en qualité de cheffe de ce nouveau parti, Marijo Demers présente des candidats dans chaque quartier de Saint- Hyacinthe.

La date limite pour déposer sa candidature est le 2 octobre.

image