8 avril 2021
Jean-Yves Lajoie demeure détenu en attendant son procès
Par: Olivier Dénommée

Jean-Yves Lajoie, 57 ans, a été arrêté le 23 février pour avoir vraisemblablement tué son ex-conjointe Nancy Roy. Il demeurera détenu pour la durée des procédures qui risquent de s’étirer sur plusieurs mois, voire des années. Photo gracieuseté

Jean-Yves Lajoie, Maskoutain de 57 ans accusé du meurtre au deuxième degré de son ex-conjointe Nancy Roy, a renoncé à son enquête sur remise en liberté. Il demeurera donc détenu pour la suite des procédures.

Publicité
Activer le son

Lajoie, actuellement détenu au centre de détention de Sorel-Tracy, est brièvement comparu par visioconférence au palais de justice de Saint-Hyacinthe le 12 mars après avoir complété une quarantaine depuis son arrestation et après une bonne discussion avec son avocat, Me Marc-André Gauthier.

Le dossier reviendra devant un juge le 7 mai. La preuve complète doit être révélée par Me Sandra Bilodeau, procureure du DPCP, à la défense d’ici là, ce qui devrait permettre à Lajoie de prendre position face aux accusations qui pèsent contre lui. Pour le moment, la cour a interdit à l’accusé de communiquer avec les membres de la famille de Nancy Roy, soit sa mère et ses deux enfants. Comme lors de sa première comparution, Lajoie n’a laissé transparaître aucune émotion.

S’il devait être reconnu coupable de meurtre au deuxième degré, Jean-Yves Lajoie serait passible d’une peine d’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de faire une demande de libération conditionnelle avant une durée de 10 à 25 ans. Au moment de son arrestation, l’accusé n’avait pas d’antécédents judiciaires même si des témoignages l’ont dépeint comme un homme jaloux, contrôlant et agressif.

image