31 août 2017
Après l’écroulement d’un chapiteau durant l’orage
Jefo se relève pour célébrer ses 35 ans
Par: Maxime Prévost Durand
L’entreprise Jefo a dû se relever rapidement après les dégâts causés par l’orage du 22 août pour accueillir plus de 650 personnes jeudi dernier à l’occasion des célébrations entourant ses 35 ans.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’entreprise Jefo a dû se relever rapidement après les dégâts causés par l’orage du 22 août pour accueillir plus de 650 personnes jeudi dernier à l’occasion des célébrations entourant ses 35 ans. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’orage qui a frappé Saint-Hyacinthe la semaine dernière aurait pu avoir de lourdes conséquences chez Jefo. Un chapiteau qui s’érigeait pour les célébrations entourant le 35e anniversaire de l’entreprise s’est envolé, puis déchiré en raison des forts vents, faisant deux blessés mineurs.

publicité

Pour Émilie Fontaine, directrice marketing chez Jefo, il s’agit d’un véritable miracle qu’il n’y ait pas eu de blessés graves dans l’incident, alors que près de 35 personnes se trouvaient sous le chapiteau, d’une grandeur de 100 pieds par 225 pieds. « Le chapiteau a levé 100 pieds dans les airs avant d’atterrir dans le champ, explique-t-elle. Les responsables de l’événement et le personnel de Productions Eventex (responsable du volet technique) étaient sous le chapiteau lorsqu’il a levé dans les airs. Heureusement, ils ne montaient pas d’équipement à ce moment sinon le bilan aurait pu être plus lourd. »
Deux personnes ont néanmoins dû être transportées à l’hôpital pour des blessures mineures et plusieurs autres ont subi un léger choc nerveux. Les préparatifs entourant les célébrations du 35e anniversaire de Jefo ont été momentanément suspendus pour que tout le monde recouvre ses esprits, mais l’entreprise a rapidement dû trouver des solutions pour éviter de devoir annuler sa grande fête prévue deux jours plus tard.
Plus de 650 personnes étaient attendues le 24 août pour un souper-spectacle en compagnie de l’artiste invité Grégory Charles, suivi d’un feu d’artifice de Royal Pyrotechnie. Des clients internationaux provenant de 35 pays avaient été invités pour l’occasion. Dans les jours précédents la réception, ceux-ci avaient notamment visité les différentes installations de Jefo (Vignoble Château Fontaine, Campus Jefo, Transbordement Saint-Hyacinthe / Transport Nalaco, etc.) en plus d’assister à différentes conférences au Centre des arts Juliette-Lassonde.
« L’équipe chez Jefo est une grande famille, mais c’est là qu’on a vu à quel point elle est soudée. On a réussi un véritable tour de force », soutient Mme Fontaine, fière de la mobilisation de tous les employés pour que la soirée de célébration ait lieu comme prévu.
En moins de 48 h, ils ont dû nettoyer le site, trouver un autre chapiteau, reconfigurer la salle selon les nouvelles dimensions du chapiteau et relouer tout l’équipement audiovisuel qui avait aussi été endommagé par la pluie et les vents. Au final, c’est Joël Bazinet, président del’entreprise Les Chapiteaux Maska, qui a permis de sauver la mise en fournissant le nouveau chapiteau. « On a fait en une journée ce qui aurait dû se faire en deux jours. Notre horaire original prévoyait le montage le mardi et le mercredi, mais nous avons dû tout recommencer à zéro le mercredi soir à 19 h 30. Je n’arrive pas à croire qu’on ait réussi à y arriver. »
La soirée de célébration a pu être tenue comme si rien de tout cela n’avait eu lieu. « On a présenté des photos prises à la suite de l’incident durant la soirée. Ce n’est pas tout le monde qui savait ce qui s’était passé. Les gens ont été impressionnés de voir ce qu’on a réussi à accomplir. Ça a été une soirée riche en émotions », conclut-elle, remerciant au passage les partenaires avec lesquels ils ont fait affaire ainsi que les employés des différents départements de Jefo qui ont donné un coup de main même la nuit.

image