26 septembre 2013
Basketball
Jérôme Desrosiers fait déjà sa marque aux États-Unis
Par: Maxime Prévost Durand
Jérôme Desrosiers a participé au New England Elite 75 Showcase, l'événement de la rentrée pour les meilleurs joueurs de basketball jouant dans les écoles de la Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis.

Jérôme Desrosiers a participé au New England Elite 75 Showcase, l'événement de la rentrée pour les meilleurs joueurs de basketball jouant dans les écoles de la Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis.

Moins d’un mois après son arrivée au Massachusetts, à l’école Northfield Mount Hermon, Jérôme Desrosiers impressionne déjà et ressort du lot. Le Maskoutain de 6’6″ a notamment participé à la mi-septembre au New England Elite 75 Showcase, une compétition regroupant les meilleurs joueurs de cette région des États-Unis.

Ses dunks puissants et la finition dans son jeu lui ont permis de se démarquer des autres joueurs dès son arrivée de l’autre côté de la frontière. Si bien, qu’à peine trois semaines après le début des classes à l’école Northfield Mount Hermon où il est inscrit, Desrosiers a été invité à participer à l’événement de la rentrée dans la région de la Nouvelle-Angleterre, l’Elite 75 Showcase.

Tous les meilleurs joueurs de la région étaient réunis dans un même gymnase pour l’occasion. Une clinique afin de peaufiner diverses habiletés a été offerte et les joueurs ont pu par la suite étaler leur talent en situation de match devant les yeux attentifs de certains entraîneurs d’équipes de la NCAA (National Collegiate Athletic Association).Sur des sites anglophones spécialisés en basketball, Jérôme fait aussi parler de lui pour ses prouesses. On le décrit notamment comme un joueur d’âge « freshman » – il est en Grade 9 dans le High school américain – qui a déjà tout ce qu’il faut pour les rangs collégiaux, une étape qu’il franchira seulement dans quatre ans.D’ailleurs, sur le site Internet northpolehoops.com, une référence en matière de basketball au Canada, les prouesses de Desrosiers lors de l’Elite 75 Showcase lui ont permis de se hisser au premier rang du classement national canadien établi par Northpole Hoops pour sa cohorte de graduation en 2017. Il s’agit d’une première pour un Québécois que de se retrouver à la plus haute position de ce classement.

image