17 janvier 2013
Spectacle Dans les souliers d'Elvis
JiCi Lauzon à la recherche du King
Par: Le Courrier
JiCi Lauzon animera le spectacle <em>Dans les souliers d'Elvis</em> cet hiver, dont la finale régionale se tiendra, dimanche, au Centre des arts Juliette-Lassonde, dès 19 h.

JiCi Lauzon animera le spectacle Dans les souliers d'Elvis cet hiver, dont la finale régionale se tiendra, dimanche, au Centre des arts Juliette-Lassonde, dès 19 h.

Chansonnier, humoriste, animateur et comédien, JiCi Lauzon a de quoi s’amuser cet hiver alors qu’il anime le concours Dans les souliers d’Elvis, dont la finale régionale aura lieu le dimanche 20 janvier au Centre des arts Juliette-Lassonde, dès 19 h.

publicité

Pour celui qui a tenu le rôle Pierre Lacaille pendant près de douze ans dans la téléroman Virginie, ce retour sur scène dans le cadre de ces auditions devant le public tombe à point. Il souhaite d’ailleurs, avec le lancement de son one man show Cordes sensibles, renouer avec la scène à « petites bouchées ».

« La scène, c’est là que se trouve le plaisir le plus jouissif! Parce que l’on a un contact direct avec les gens. Le spectacle vivant, c’est complètement autre chose. Prenez Elvis par exemple, il n’écrivait pas, mais ce qu’il aimait lui c’était être sur scène et se déhancher », avance JiCi Lauzon. Organisé à l’occasion du 35e anniversaire suivant le décès d’Elvis Presley, le concours Dans les souliers d’Elvis accompagne la sortie de l’album hommage du même nom qui a été lancé à l’automne et qui réunit plus d’une dizaine d’artistes québécois, dont Éric Lapointe, Mario Pelchat, Nadja et Isabelle Boulay. Une série de spectacles a été organisée parallèlement dans différentes régions du Québec pendant laquelle des participants présenteront tour à tour une chanson du King. Les gagnants de chaque représentation s’affronteront ensuite dans le cadre de la grande finale, où ils partageront la scène avec les artistes ayant collaboré à l’album, qui se tiendra le 24 mars à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal dans une mise en scène signée par Denis Bouchard. À Saint-Hyacinthe, ce sont les candidats Yves Rollin, Dany Gouin, Gino Ladouceur, Martin Charron, Sonia Fontaine, Nathalie Allard, Christophe Teisseire, Steve D. Lévesque, Sylvain Descoteaux, Roger Roy et Sylvain Leduc qui s’affronteront.

Un succès indémodable

Alliant animation, humour et chanson, JiCi Lauzon pourra s’en donner à coeur joie dans le cadre de ce spectacle. Grand amateur de musique et de guitare, ce dernier a demandé à ce qu’on lui accorde deux pièces à interpréter sur scène. De quoi lui remémorer des souvenirs de jeunesse.

« Pour ma part, j’ai découvert Elvis après sa mort, quand j’étais chansonnier parce que je jouais de ses chansons en spectacle. Mais je me souviens avoir joué Suspicious Minds quand j’ai commencé à apprendre la guitare à l’âge de 16 ans. Que j’ai rejouée d’ailleurs pour André Robitaille à l’émission En direct de l’univers. C’était une belle expérience », relate-t-il.Bien que le décès du King remonte à plusieurs années, il va sans dire que ces pièces traversent le temps et les générations ne laissant jamais personne indifférent. Un véritable bijou à reproduire sur scène à entendre parler l’animateur du spectacle.« Ce qui est le fun avec les chansons d’Elvis, c’est que l’on a de tous les genres musicaux. Du blues, du gospel, du rock et parfois du très lyrique. Ce sont des chansons qui traversent le temps et qui mettent toujours de la bonne humeur dans l’auditoire. En plus, on a l’impression de lui voler un peu de son sex appeal quand on les interprète », conclut-il.

image