1 décembre 2011
Job d’humoriste
Par: Le Courrier
Patrick Groulx présentera son 3<sup>e</sup><em>one-man-show</em>, intitulé <em>Job : humoriste</em> le mercredi 7 décembre au Centre des arts Juliette-Lassonde à 20 h.

Patrick Groulx présentera son 3eone-man-show, intitulé Job : humoriste le mercredi 7 décembre au Centre des arts Juliette-Lassonde à 20 h.

Après avoir exploré une foule de professions à l’émission Job de bras, dont il est l’animateur, Patrick Groulx présentera sur la scène de la salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde sa propre profession, le mercredi 7 décembre dès 20 h.

publicité

Après avoir donné un peu plus de 120 représentations à travers le Québec, Patrick Groulx sera de passage à Saint-Hyacinthe avec son 3e spectacle solo en carrière 100 % stand-up, intitulé Job : humoriste.

« Je ne fais pas une partie consacrée à l’humour et une seconde à la chanson comme dans mon deuxième one-man-show. Cela devenait épuisant pour ma voix parce que le spectacle durait plus de 3 h et je crois que cela a mélangé des gens. En fait, la partie consacrée à la chanson a toujours été un bonus. Mais maintenant que nous avons suffisamment de demandes pour le band, je préfère séparer les deux carrières », explique Patrick Groulx.À la barre de l’émission Job de bras diffusée sur les ondes de Ztélé depuis 2007, ses expériences vécues lors des tournages l’ont ramené à l’essence de sa propre profession et inspiré pour son spectacle.« J’ai tellement essayé d’affaires que je me suis dit qu’il fallait que je fasse autre chose! Ensuite, je me suis mis à réfléchir et j’ai réalisé que ma passion première dans la vie est d’être humoriste. Je me suis rendu compte que je tenais mon job pour acquis et que cela fait partie de l’être humain d’être insatisfait. Cela m’a permis de dévier vers le thème du bonheur pour mon spectacle », relate l’humoriste.Abordant donc l’insatisfaction et la quête du bonheur, Groulx raconte dans son spectacle des épisodes de sa vie et des constats, tels l’obsession de la technologie, des expériences vécues lors de ses tournées, telles la saleté de certains hôtels et motels, de même que des réflexions personnelles, telles sa perception du statut de vedette. « C’est un show beaucoup plus personnel comparativement à mes spectacles antérieurs. J’explique les métiers que j’ai eus avant d’arriver à ma job d’humoriste et à quel point on veut toujours quelque chose qu’on n’a pas. Mais je crois qu’en gros, on comprend à la fin de mon spectacle pourquoi j’aime tant mon travail », conclut-il.

image