26 novembre 2015
Industrie agricole
Jolco a le vent dans les voiles
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo dans l’ordre habituel, Sylvain Aucoin, directeur des opérations de Ventec, Claude ­Lévesque, président du Groupe Jolco; Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe; Justine Lévesque, directrice de la division laitière et du markeking du Groupe Jolco et Sylvie Lamoureux, contrôleure du Groupe Jolco. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo dans l’ordre habituel, Sylvain Aucoin, directeur des opérations de Ventec, Claude ­Lévesque, président du Groupe Jolco; Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe; Justine Lévesque, directrice de la division laitière et du markeking du Groupe Jolco et Sylvie Lamoureux, contrôleure du Groupe Jolco. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Groupe Jolco a le vent dans les voiles. Cette entreprise spécialisée dans la ­fabrication et la commercialisation d’équipements avicoles et porcins opère depuis peu dans un édifice flambant neuf situé sur l’avenue Pinard.

Publicité
Activer le son

La construction d’une nouvelle bâtisse d’une superficie de 50 000 pieds carrés a nécessité un investissement de 3,8 M$. Elle permet de partager les locaux avec Ventec. Cette entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de systèmes de ventilation adaptés aux bâtiments ­agricoles a été acquise par le Groupe Jolco en 2010.

La direction du Groupe Jolco a décidé de déménager son siège social d’Ange-­Gardien à Saint-Hyacinthe pour se rapprocher des grands axes autoroutiers.

Depuis plus de 50 ans, Jolco Équipements fabrique et distribue une gamme complète d’équipements avicoles et ­porcins.

L’an dernier, le Groupe Jolco a mis la main sur les Équipements Dussault, une entreprise de Pike-River spécialisée dans la manutention et l’entreposage de grains.

« Nous installons des systèmes de ­ventilation, de chauffage et aussi de ­soigneurs pour animaux », précise Claude Lévesque, président et chef de la direction du Groupe Jolco. Celui-ci fait partie de la troisième génération de propriétaires de cette entreprise.

Le Groupe Jolco compte une soixantaine d’employés. Son réseau de vente est ­mondial puisque ses produits sont distribués aux États-Unis, en Europe et en Asie.

« La Chine est l’un de nos gros marchés », indique Claude Lévesque, de retour d’un voyage à Hong-Kong lorsque nous l’avons rencontré.

Pour assembler l’équipement distribué par Ventec, le Groupe Jolco possède une usine en Chine qui emploie 12 personnes.

Partenariat Transpacifique

M. Lévesque espère que l’accord du ­Partenariat Transpacifique (PTP) conclu début octobre ne constituera pas un frein à l’investissement dans les ­bâtiments agricoles.

Ce projet de libre échange implique ­12 pays. La ratification de cet accord laissera plus de place à l’importation des produits laitiers de la volaille et des oeufs. Plusieurs producteurs agricoles craignent ainsi un impact sur leur chiffre d’affaires.

« Les inquiétudes du milieu agricole ont freiné nos ventes cet été. On a besoin d’une agriculture en santé pour que nous puissions poursuivre nos activités », observe Claude Lévesque. Pour se démarquer de la concurrence, l’entreprise joue la carte de l’innovation. Ventec fabrique et commercialise entre autres un rideau gonflable qui s’ouvre partiellement en fonction de la température. Ce système facilite la ventilation naturelle dans un bâtiment d’élevage.

Pour se démarquer de la concurrence, l’entreprise joue la carte de l’innovation. Ventec fabrique et commercialise entre autres un rideau gonflable qui s’ouvre partiellement en fonction de la température. Ce système facilite la ventilation naturelle dans un bâtiment d’élevage.

image