21 décembre 2017
10e édition de la Bourse agricole
Jonathan Gadbois et Alexandre Daviau honorés
Par: Le Courrier
Sur la photo, de gauche à droite, Céline Laporte, Alain Jobin, Francine Morin, André Cécyre, Jonathan Gadbois, Chantal Soucy, Claude Corbeil et Lucie Duchesne.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite, Céline Laporte, Alain Jobin, Francine Morin, André Cécyre, Jonathan Gadbois, Chantal Soucy, Claude Corbeil et Lucie Duchesne. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite, Francine Morin, André Cécyre, Alexandre Daviau, Chantal Soucy  et Claude Corbeil. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Sur la photo, de gauche à droite, Francine Morin, André Cécyre, Alexandre Daviau, Chantal Soucy et Claude Corbeil. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les producteurs agricoles Alexandre Daviau, de Saint-Valérien-de-Milton, et Jonathan Gadbois, de Saint-Barnabé-Sud, se sont illustrés dernièrement, lors de la 10e édition de la Bourse agricole de la grande région de Saint-Hyacinthe. Les deux lauréats ont reçu chacun un montant de 10 000 $.

Depuis sa création en 2008, ce Fonds a remis près de 268 000 $ à de jeunes producteurs agricoles pour supporter financièrement la concrétisation de leurs projets.
« Je trouve important de mentionner la mobilisation exceptionnelle du milieu qui a permis la mise en place et le maintien du Fonds », a indiqué Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.
Pour cette 10e édition, le jury avait considéré la candidature de cinq jeunes entrepreneurs agricoles.
« Les jeunes de la relève agricole ont besoin de soutien. Il est important qu’ils soient inspirés par la soif de réussir plutôt que par la peur de l’échec », a mentionné André Cécyre, président du Salon de l’agriculture.
L’initiateur de cette bourse, l’actuel maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil, agissait comme président d’honneur pour cette dixième édition.
« Lorsque j’ai lancé l’idée de créer une bourse pour soutenir la relève en agriculture, j’étais alors commissaire agricole au CLD Les Maskoutains. La première année, nous avions réussi à amasser une somme de 24 000 $ (servant de fonds au démarrage du projet). Pour moi, c’est un privilège de participer aujourd’hui à un tel concours », a souligné Claude Corbeil.
Soutien financier à deux projets
La bourse agricole permettra de soutenir financièrement deux projets de développement.
Avec sa sœur Véronique, Jonathan Gadbois fait partie de la sixième génération à exploiter les terres familiales à Saint-Barnabé-Sud.
« Cette bourse de 10 000 $ m’aidera à construire un kiosque permanent à la ferme. Ceci nous permettra de vendre nos produits cultivés sur place comme du maïs et des fraises », a précisé M. Gadbois qui détient un diplôme en Gestion et technologies d’entreprise agricole de l’ITA.
L’autre lauréat, Alexandre Daviau, compte destiner ce montant de 10 000 $ pour l’aider à fabriquer lui-même une moulée complète biologique.
Ce producteur agricole exploite une ferme à Saint-Valérien-de-Milton spécialisée dans l’élevage de porcs certifiés biologiques.
« Actuellement, une seule entreprise produit de la moulée biologique sur l’ensemble de la Montérégie », a noté M. Daviau. Fabriquer sur place la nourriture pour ses animaux aura pour effet la diminution des coûts de transport et de production.
Pour souligner le 10e anniversaire du concours, le Réseau Agriconseils de la Montérégie-Est a octroyé une bourse à la formation d’une valeur de 400 $ à chacun des cinq candidats.

image