11 février 2016
Coopérative Agricole des Beaux-Champs et Club AgroActon
Journée technique d’hiver sur la sclérotinia, les ­néonics et la nouvelle règlementation sur les pesticides
Par: Le Courrier

L’équipe des Clubs-Conseils « Coopérative Agricole des Beaux-Champs » et du Club AgroActon vous invite à sa Journée technique ­d’hiver 2016 qui aura lieu le mardi 15 mars, au Camping Wigwam, à Upton.

Publicité
Activer le son

Après le mot de bienvenue, Yvan Faucher, agronome au MAPAQ de Saint-Hyacinthe, viendra nous ­entretenir sur les résultats d’essais de fongicides dans le soya effectués en 2013 et en 2014 en Montérégie. Il fera aussi une mise au point sur la sclérotinia ­(moisissure blanche) dans le soya et présentera une nouvelle échelle de situations à risque avec approche ­intégrée pour prévenir et contrer cette maladie.

En second lieu, pour clore l’avant-midi, Daniel Simard, agronome à la Coopérative Agricole des Beaux-Champs et au Club AgroActon, dévoilera le nouveau logiciel d’évaluation de la qualité des semis de Gestrie-Sol qui a été utilisé au printemps 2015 pour compiler ses suivis de la levée du maïs. En plus de présenter les statistiques sur ces suivis printaniers, il fera aussi un retour sur les projets et essais réalisés par ses clubs en 2015.

Après le dîner offert sur place, ­Geneviève Labrie, Ph.D., entomologiste en grandes cultures au CÉROM à ­Saint-Mathieu-de-Beloeil, viendra ­présenter les résultats des quatre ­dernières années de suivis des impacts des traitements de semences néonicotinoïdes sur les ravageurs du maïs ­(incluant une analyse de 700 sites des projets néonics subventionnés par le ­MAPAQ). Elle présentera aussi les ­nouveaux guides d’identification des ­insectes nuisibles en grandes cultures du Québec et de l’Ontario. Elle fera aussi un bref survol de l’effet des néonics dans la culture du soya (un an d’essais) et d’un nouvel outil d’aide à la décision pour contrôler le puceron du soya en utilisant des champignons bénéfiques (entomopathogènes) qui s’attaquent à ce ravageur.

Pour terminer la journée, David Girardville, agronome au Club ­Agroenvironnemental du Suroît, spécialiste en phytoprotection, nous expliquera en introduction la notion de lutte intégrée. Il enchaînera ensuite sur les ­nouveaux indices de risques associés aux pesticides (IRPeQ) avec une présentation des récents essais utilisant des pesticides à moindre risque effectués au Centre du Québec. Ensuite, il traitera des herbicides appropriés à utiliser en mode semis direct en grandes cultures et terminera par un survol de la règlementation en ­vigueur actuellement et à venir au niveau des pesticides.

Le Camping Wigwam est situé au 425, rue Principale, à Upton. Pour réserver ou pour toutes informations, communiquer avec Sylvie Mailloux au 450 773-7971, avant 16 h le mercredi 9 mars. L’entrée est gratuite pour les membres et des frais de 10 $ seront chargés aux nonmembres pour le repas du midi.

image