6 novembre 2014
Contes à dormir debout
Julie Royer : du génie dans les idées
Par: Amilie Chalifoux

L’auteure et animatrice Julie Royer a une imagination sans fin. En plus des mille et un projets qui occupent son personnage de Gribouille Bouille, la Maskoutaine s’est prêtée au jeu d’un collectif d’auteurs,

Publicité
Activer le son

Une drôle de famille composée de sept enfants, un mystérieux manoir et d’étranges malédictions, le recueil de nouvelles Malédictions au manoir a été inventé de toutes pièces par la romancière Sophie Rondeau. Il s’agit d’un projet réalisé chaque année par l’Association des écrivaines et écrivains du Québec pour la jeunesse (AEQJ) afin de financer le prix Cécile-Gagnon offert annuellement à un écrivain de la relève.

Pour l’occasion, les auteurs ont été invités à se lancer dans un processus d’écriture particulier dans lequel les personnages, le lieu et le titre du recueil étaient préétablis. Quand Julie Royer a pris connaissance des personnages, l’auteure a eu un coup de coeur immédiat pour le personnage d’Adèle Morse, une jeune fille de 15 ans.

« Elle m’a plu dès que j’ai lu sa description. C’est une jeune fille rêveuse. Elle veut devenir auteure et elle lit le dictionnaire. Elle me ressemble beaucoup finalement », raconte Julie Royer.

Puis, l’histoire De mauvais poil s’est dessinée peu à peu. Une jeune auteure, un manoir, une grand-mère qui peut lire une boule de cristal… Il ne manquait qu’un élément pour que la Maskoutaine construise sa nouvelle : un génie.

« Quand j’ai pris connaissance du titre, le mot Malédictions m’a tout de suite fait penser à un génie. Je me suis donc laissée prendre au jeu et j’ai écrit ce texte-là », dit l’auteure.

Six autres écrivains, tels que Sophie Rondeau, récipiendaire du prix Cécile-Gagnon, Manon Plouffe et Étienne Poirier pour ne nommer qu’eux, ont vu leurs récits être retenus par l’AEQJ qui en a fait une oeuvre intégrale publiée chez les éditions Dominique et compagnie.

Destiné aux jeunes lecteurs âgés autour de neuf ans, Malédictions au manoir raconte l’univers d’une famille farfelue dont chacun des personnages vivra une expérience hors du commun. Le recueil réunit des contes fantastiques à saveur humoristique pour captiver autant les filles que les garçons. Un projet qui a d’ailleurs beaucoup amusé l’auteure maskoutaine.

« J’ai eu beaucoup de plaisir à participer à ce livre. C’était un projet stimulant au niveau de la créativité. Cela m’a poussée à aller là où je ne vais d’ordinaire », conclut-elle.

Hormis sa collaboration au recueil de nouvelles, Julie Royer se tient pleinement occupée avec son personnage de Gribouille Bouille. De son émission à TV Cogeco à ses livres, en passant par le lancement de son premier disque Gribouille Bouille : Chansons!, Mme Royer travaille actuellement à un livre auquel elle s’adonnera également aux illustrations. Pour plus d’information, on peut visiter le site Internet de l’auteure à l’adresse www.gribouillebouille.com.

image