12 septembre 2019
Course en raquettes
Julien Pinsonneault remonte sur le podium en Argentine
Par: Maxime Prévost Durand

Julien Pinsonneault a participé pour une deuxième année consécutive à la Copahue Extremo, une coupe des Amériques de course en raquettes disputée en Argentine. Photo gracieuseté

Le coureur maskoutain Julien Pinsonneault est remonté sur le podium à la Copahue Extremo, une course en raquettes disputée en Argentine à la fin août. Champion en titre sur la distance de 10 km, l’athlète de 26 ans a cette fois dû se contenter de la 2e place au terme d’une chaude lutte livrée à l’Américain Eric Hartmark.

publicité

Sextuple champion des États-Unis, Hartmark a devancé Pinsonneault par seulement 24 secondes au fil d’arrivée. Les deux athlètes se sont échangé les devants à plusieurs reprises au cours de cette course, qui prenait place au pied d’un volcan actif. L’une des difficultés du parcours aura été son dénivelé alors que le circuit était marqué par une élévation de près de 1500 m.

« La course s’est plutôt avérée être un 12 km au final et elle s’est jouée dans les derniers mètres du parcours », a commenté le Maskoutain à son retour au pays.

Seul Nord-Américain présent à cette coupe des Amériques l’an dernier, Julien Pinsonneault avait enregistré un record de parcours pour sa première expérience en sol argentin. Il avait d’ailleurs été accueilli en héros là-bas, à un tel point que l’organisation en a fait en quelque sorte son égérie cette année.

Déterminé à défendre son titre, le Maskoutain devait cette fois faire face à une opposition différente avec la présence d’Eric Hartmark. Ce dernier compte une feuille de route bien garnie en course en raquettes, ayant notamment terminé en 2e place du Championnat du monde il y a quelques années.

Même s’il n’a pas réussi à retourner sur la plus haute marche du podium, Julien s’est dit « très content » de cette course, qu’il a qualifiée de « haute en émotion ».

Cette participation à la Copahue Extremo survenait à peine deux semaines après qu’il ait battu le record Guinness du demi-marathon en course partagée lors du demi-marathon de Lachine. En compagnie de son coéquipier Charles-Olivier Gauvin, qui prenait place dans un fauteuil KartUS, Julien avait franchi les 21,1 km du parcours en un peu moins de 1 h 24 m, abaissant de plus de cinq minutes l’ancienne marque détenue par un tandem britannique.

image