28 août 2014
Gala Rapides et Dangereux à Mont-Saint-Hilaire
K.O. de Cayo et victoire pour Messier
Par: Maxime Prévost Durand
Frédérick Messier a signé sa 32e victoire chez les amateurs à l’occasion du gala Rapides et Dangereux. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Frédérick Messier a signé sa 32e victoire chez les amateurs à l’occasion du gala Rapides et Dangereux. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les athlètes du Club de boxe de Saint-Hyacinthe n’ont pas manqué de briller le 22 août lors du volet amateur du gala Rapides et Dangereux présenté au Complexe Sportscene de Mont-Saint-Hilaire par GYM et Interbox. Nickolas Cayo a signé son premier K.O. en carrière, pendant que Frédérick Messier ajoutait une autre victoire à sa fiche.

Messier a été patient et opportuniste dans son duel chez les 64 kg face à Razvan Poenaru, de Montréal. À chaque ouverture que son adversaire lui présentait, le Maskoutain ne se faisait pas prier pour toucher la cible. Usant d’une belle variation entre les coups à la tête et au corps, Messier a même coupé Poenaru au 2e round.

Le protégé de l’entraîneur Marc Seyer a poursuivi sur le même rythme jusqu’à la fin du troisième round pour se sauver avec une victoire par décision unanime. Il s’agit de sa 32e victoire en carrière.

« Il ne m’a pas vraiment testé, a commenté Messier quelques minutes après le combat. Si tu ne m’envoies pas de coups, tu ne me battras pas! J’étais en forme, je me sentais prêt pour ce combat. »

Tout juste avant que Frédérick Messier ne monte dans le ring, son compatriote du Club de boxe de Saint-Hyacinthe, Nickolas Cayo, venait d’en mettre plein la vue aux amateurs.

Cayo se butait à Jose Garcia, de Montréal, chez les 91 kg. Les deux se sont surtout étudiés lors du premier round, demeurant prudents pour ne pas créer une ouverture alléchante pour l’autre.

Après un second round sans trop d’histoire, le Maskoutain en a eu assez au troisième round et a trouvé une brèche dans la défense de Garcia. En quelques coups puissants et bien placés, il a jeté le Montréalais au tapis. Garcia a bien tenté de se relever, en titubant, mais l’arbitre a décidé de mettre un terme au duel et a déclaré Nickolas Cayo vainqueur.

À son 16e combat amateur, l’athlète de Saint-Hyacinthe savourait ainsi son premier K.O. en carrière et ajoutait une 9e victoire à sa fiche.

Plus tôt en soirée, Nathan Laliberté affrontait Jacob Barbe, de Gatineau, dans un combat défi chez les 64 kg. Le Maskoutain a été attaqué dès les premières secondes par un adversaire affamé. Nathan a dû se défendre tout du long des premier et second rounds, avant d’enfin profiter d’une petite baisse de régime de Jacob au troisième round. Puisqu’il s’agissait d’un combat défi, aucun vainqueur n’était déclaré au terme de l’assaut.

Dans les autres combats amateurs présentés, l’Hilairemontais Charles Jourdain a vaincu Olivier Boudreault par décision unanime chez les 64 kg, tandis que Tony Mpassa a battu l’autre Hilairemontais, David Langelier, par une décision unanime dans un combat chez les 75 kg.

Du côté de la carte professionnelle, Yves Ulysse Jr a remporté son duel face au Mexicain Hector Osornio par abandon entre le troisième et le quatrième round, Artur Beterbiev a disposé d’Alvaro Enriquez dès le premier round et Steven Butler a signé un K.O. technique au deuxième round contre Sylwester Walczak. Oscar Rivas et David Théroux sont aussi sortis victorieux, le premier par K.O. technique au cinquième round contre Daniel Cota, le second par décision unanime des juges face à Michel Tsalla.

image