18 juillet 2013
Karma : vivement 15 ans!
Par: Le Courrier
Jimmy Lord, Emmanuelle St-Jean et Yan Scott du groupe Karma.

Jimmy Lord, Emmanuelle St-Jean et Yan Scott du groupe Karma.

Après 15 ans, le groupe Karma est toujours aussi actif. Fière de représenter sa région, la formation maskoutaine cumule les prestations à Saint-Hyacinthe cet été. Après le grand spectacle de la Fête nationale, le groupe performera deux fois plutôt qu’une à l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe.

Depuis ses débuts en 1998, Karma se promène un peu partout à travers le Québec et à l’extérieur du pays pour performer dans les bars, les festivals ou les soirées corporatives où ils interprètent des classiques des années 70 à aujourd’hui. En moyenne, une cinquantaine de spectacles sont donnés chaque année.

Après avoir perdu quelques musiciens en cours de route, le groupe maskoutain maintenant formé du chanteur et guitariste Francis Ravenelle, de la chanteuse Emmanuelle St-Jean, du saxophoniste Yan Scott, du batteur Jimmy Lord, du bassiste Sylvain Lamothe et du claviériste et guitariste Jean-Philippe Bouffard a du mal à croire qu’il célèbrera ses 15 ans cet été. À commencer par Yan Scott qui, avec Francis Ravenelle, est l’un des membres fondateurs restant au sein de la formation.« J’ai toujours pris cela une année à la fois, dit le saxophoniste. Il y a quinze ans, je n’aurais peut-être pas cru me rendre à ce stade. Mais c’est certain que l’on va continuer tant que l’on pourra concilier le groupe avec nos familles et emplois respectifs. »

Le plaisir d’abord

En 15 ans d’existence, la question à savoir si Karma allait un jour présenter ses propres compositions a souvent fait l’objet de discussions. De même que celle d’enregistrer un album. Mais au final, cela n’était pas nécessaire au bonheur du groupe.

« Prendre une autre direction aurait pu nous amener à sacrifier ce que l’on faisait à l’origine », avance Yan Scott. « Nous avons convenu que Karma était ce qu’il était et que le groupe n’avait pas besoin d’être différent, poursuit Jimmy Lord. Nous avons trouvé notre créneau et nous sommes bien là dedans. »À l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe, le groupe présentera essentiellement un répertoire anglophone couvrant les années 1970 à aujourd’hui. « On joue de tout, mais toujours dans une saveur qui reste très rock parce que l’on veut que ce soit un show qui bouge, indique Emmanuelle St-Jean. Et comme nous soulignons notre 15 e anniversaire cette année, nous réservons des collaborations surprises avec d’autres personnes. »Même si Karma participe à l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe depuis plus de dix ans, chaque spectacle est encore, pour eux, une occasion spéciale.« Jouer à Saint-Hyacinthe est notre plus grand plaisir! Que ce soit à l’Expo agricole, à la Fête nationale ou dans le cadre d’un spectacle au Zaricot, on aime toujours se produire dans la région. Il y a des gens qui nous suivent depuis longtemps et c’est le fun de voir que l’on rejoint plusieurs générations », dit Emmanuelle St-Jean.Karma sera en spectacle, les 26 juillet et 1 er août, à l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe, dès 21 h.

image