15 août 2013
La 7 e Coupe Le Blanc est lancée
Par: Maxime Prévost Durand

La 7 e édition de la Coupe Le Blanc a pris son envol lundi matin avec les premiers duels entre les différentes délégations présentes à ce tournoi international de tennis pour les 12 ans et moins au Parc Christ-Roi.

publicité

Le « 7 » n’a pas joué de chance pour les organisateurs qui, à seulement deux semaines d’avis, ont dû composer avec l’annulation de la venue de la délégation bulgare à Saint-Hyacinthe.

« Nous les avons appelés afin de savoir quels joueurs allaient les représenter et ils nous ont dit qu’ils ne viendraient finalement pas au tournoi, indique Sébastien Le Blanc, coprésident de la Coupe Le Blanc. Nous avons tenté de leur trouver un remplaçant, mais à seulement deux semaines d’avis, ça devient compliqué avec les visas. »Ce désistement tardif a toutefois permis l’entrée en scène d’une seconde équipe toute québécoise. C’est donc dire que parmi les huit équipes présentes, le Québec est représenté à deux reprises, le Canada propose son équipe également et les États-Unis, le Mexique, le Brésil, la France et l’Afrique du Sud complètent le tableau.Présent à chaque édition depuis les débuts de la Coupe Le Blanc, le Japon a dû se désister cette année, un conflit d’horaire avec une compétition nationale au Japon les forçant à faire ce choix.Selon Sébastien Le Blanc, les Américains seront encore à surveiller cette année. « Les Américains sont toujours très forts, il faudra les suivre de près encore une fois. Les Canadiens présentent aussi une équipe assez forte. » Un Québécois, Simon Sauvé, se retrouve avec l’équipe canadienne pour le tournoi. Au cours des six premières éditions de la Coupe Le Blanc, les États-Unis ont remporté les honneurs à quatre reprises, tandis que le Canada a soulevé le trophée les deux autres années, en 2009 et 2011.La lutte est donc entamée entre les huit délégations afin de couronner un grand gagnant. Les finales seront disputées dès 9 h dimanche. D’ici là, il y aura de l’action chaque jour dès 9 h jusqu’en début de soirée, avec plus d’une vingtaine de parties disputées quotidiennement, soit un match de double et deux matchs de simple, tant chez les garçons que chez les filles, pour chacune des délégations.

image