21 juin 2018
Investissement de plus de 100 000 $
La boutique Marie Claire se refait une beauté!
Par: Véronique Lemonde
Une partie de l’équipe de designers du Groupe Marie Claire pose avec le vice-président au marchandisage de l’entreprise, Martin Lafrance.

Une partie de l’équipe de designers du Groupe Marie Claire pose avec le vice-président au marchandisage de l’entreprise, Martin Lafrance.

Un grand écran tactile est maintenant accessible près des cabines d’essayage permettant aux clientes de repérer facilement les vêtements de la boutique, de trier le tout par grandeur ou de clavarder avec un membre du groupe.

Un grand écran tactile est maintenant accessible près des cabines d’essayage permettant aux clientes de repérer facilement les vêtements de la boutique, de trier le tout par grandeur ou de clavarder avec un membre du groupe.

La boutique Marie Claire se refait une beauté!

La boutique Marie Claire se refait une beauté!

La boutique Marie Claire, aux Galeries St-Hyacinthe, s’est offert récemment un tout nouveau look, laissant le décor un brin champêtre pour un design rafraîchi, épuré, moderne et misant sur les matériaux nobles. Des investissements de plus de 100 000 $ pour la boutique de prêt-à-porter aux racines résolument maskoutaines.

La boutique Marie Claire, aux Galeries St-Hyacinthe, s’est offert récemment un tout nouveau look, laissant le décor un brin champêtre pour un design rafraîchi, épuré, moderne et misant sur les matériaux nobles. Des investissements de plus de 100 000 $ pour la boutique de prêt-à-porter aux racines résolument maskoutaines.

En effet, c’est en 1965 que l’homme d’affaires maskoutain Réal Lafrance lançait une boutique de prêt-à-porter sur la rue des Cascades, Aubainerie Cascades, qui prit par la suite le nom de son épouse, Marie Claire. Cette boutique indépendante se démarqua très rapidement et fait toujours office de pionnière dans le domaine des boutiques spécialisées. « Saint-Hyacinthe est l’endroit où tout a commencé pour nous, c’est nos racines. Nous sommes très attachés à la région et c’est pourquoi nous avons choisi de rénover ce magasin phare de notre entreprise en premier lieu », explique Martin Lafrance, vice-président au marchandisage pour le Groupe Marie Claire.

Toujours dirigé par la famille Lafrance, dont Sylvain Lafrance est le président du groupe, le siège social est situé à ville d’Anjou et compte 120 employés. L’entreprise possède plus de 300 boutiques, dont 70 Marie-Claire, mais également les boutiques Terra Nostra, Émotions, San Francisco, Grenier et Claire France. « C’est un trésor méconnu du commerce de détail québécois depuis plus de 50 ans. Nous sommes le détaillant privé possédant le plus de magasins au pays », ajoute Martin Lafrance. Une certaine discrétion qui a su faire la force du groupe au fil des époques.

Technologie et service chaleureux

Le 30 mai, lors de la réouverture officielle de la boutique Marie Claire à la suite de ses rénovations, les clientes avaient l’occasion de croiser plusieurs des designers du groupe présentes sur place. Tous les vêtements sont dessinés par une équipe de designers au siège social d’Anjou.

« Rafraîchir la marque incluait de retravailler nos collections tout en gardant le cap sur notre clientèle cible : les femmes de 45-55 ans, féminines, souhaitant des vêtements autant de jour que de soir, casual et pour le week-end. Rajeunir le tout c’était aussi permettre aux nouvelles technologies de nous aider à mieux servir nos clientes », de dire M. Lafrance. Immense télévision à écran plat derrière le comptoir de la boutique faisant défiler les collections de la boutique, un grand écran tactile est aussi accessible près des cabines d’essayage permettant de repérer facilement les vêtements de la boutique, de trier le tout par grandeur ou de clavarder avec un membre du groupe. « Les clientes peuvent ainsi déterminer des morceaux qui leur plaisent et nous pouvons aussi les leur commander s’ils ne sont pas en boutique actuellement. Nous pouvons aussi mieux cerner les goûts de nos clientes en utilisant cet outil », estime Caroline Blazy, vice-présidente marketing. « Nous voulons faire de Marie Claire une destination mode complète, que les femmes trouvent ici tout pour leur look, de A à Z. Nous avons donc en boutique, depuis un an, des sacs à main coordonnés, des bijoux, des souliers, des pyjamas et des maillots de bain. Les femmes peuvent donc se composer une garde-robe complète chez Marie Claire », conclut Martin Lafrance. 

image