6 juin 2013
Saint-Hyacinthe
La conseillère Arpin laisse sa place
Par: Le Courrier
La conseillère Louise Arpin a confirmé qu'elle ne sollicitera pas un second mandat cet automne.

La conseillère Louise Arpin a confirmé qu'elle ne sollicitera pas un second mandat cet automne.

La représentante du district Saint-Joseph au conseil municipal de Saint-Hyacinthe, Louise Arpin, ne sollicitera pas un nouveau mandat de conseillère aux élections municipales 2013.

Elle a décidé de concrétiser un projet familial qui l’oblige à élire domicile dans la municipalité voisine de La Présentation. En ne conservant pas de pied-à-terre à Saint-Hyacinthe, elle devient inéligible à un siège au conseil municipal.

« C’est un projet qu’on caressait depuis plusieurs années. Je vais m’installer en face de chez de mon frère, avec ma famille », a-t-elle confié au COURRIER, après la séance du conseil de lundi.Elle a ainsi confirmé, émue, le bruit qui circulait à son sujet depuis un certain temps. « En déménageant à La Présentation, ça devient problématique. Si je restais à Saint-Hyacinthe, c’est certain que je serais à nouveau candidate. C’est un choix très déchirant que je fais, mais je ne renonce pas pour autant à la politique. J’adore ce que je fais, c’est passionnant », a-t-elle ajouté.Louise Arpin, une avocate spécilisée en droit de la famille, a été élue dans le district Saint-Joseph aux élections de 2009. Elle avait facilement distancé ses trois adversaires, obtenant 1001 voix contre 436 voix pour son plus proche rival, Rosaire Martin. Aux élections provinciales de l’été 2012, elle avait tenté sa chance sous la bannière libérale dans la circonscription de Saint-Hyacinthe, mais sans parvenir à déloger le député péquiste, Émilien Pelletier.Une autre rumeur, mais qui n’a pu être vérifiée celle-là, veut qu’une ancienne conseillère à Saint-Hyacinthe, Johanne Delage, soit prête à effectuer un retour en politique municipale à la faveur du départ de Louise Arpin. LE COURRIER a tenté de joindre Mme Delage pour savoir si elle sera candidate au poste de conseiller du district Saint-Joseph, mais ce fut sans succès.

image