26 décembre 2019
Avec 103 équipes inscrites
La constance pour le Tournoi de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand

Le comité organisateur du Tournoi national de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe est fin prêt pour la 47e édition, qui se mettra en branle le vendredi 3 janvier. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La 47e édition du Tournoi national de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe (TPWSH) se fera sous le signe de la constance, du 3 au 12 janvier, alors que 103 équipes seront en action sur les patinoires du Stade L.-P.-Gaucher et du complexe Isatis Sport.

Publicité
Activer le son

Il s’agit d’une participation quasi identique à l’an dernier (102 équipes), une belle preuve de continuité pour l’organisation.

« On est chanceux d’avoir encore un gros tournoi cette année parce qu’il y en a beaucoup qui tombent à l’eau », a soutenu le président du TPWSH, Lucien Beauregard, en entrevue avec LE COURRIER, après le point de presse annonçant les grandes lignes de la 47e édition. « Ça ne nous a pas empêchés d’être complets, a-t-il ajouté plus tard. Tout le monde veut venir jouer ici. On doit refuser des équipes. »

Comme à l’habitude, toutes les classes seront représentées, du simple lettre (A, B et C) au double lettre (AA, BB) et à l’élite (AAA et AAA relève). Des équipes de partout à travers la province ont répondu à l’appel, de même que trois du Vermont et trois de l’Ontario. La région maskoutaine sera à nouveau représentée en grand nombre avec la participation de 13 équipes. On en retrouvera trois dans chacune des classes simple lettre, puis une dans chaque catégorie double lettre et élite.

Un défi de dates

Seul changement, le tournoi comptera une journée d’activités en moins cette année en raison du calendrier. Puisque le Nouvel An tombe le mercredi, les premiers matchs seront disputés seulement le vendredi plutôt que le jeudi, comme c’était le cas dans les dernières années, amenant du même coup un défi de logistique à l’organisation.

Cela forcera les classes A, B et C à disputer l’ensemble de leurs matchs en seulement trois jours, avec la tenue des demi-finales et de la finale le dimanche 5 janvier, tandis que les classes AA et BB poursuivront leur tournoi jusqu’à la seconde fin de semaine d’activités contrairement aux années précédentes. Quant aux classes élite, la formule reste la même, avec le début de leur compétition le mardi suivant le coup d’envoi du tournoi.

Pour redonner

Comme à l’habitude, tous les profits amassés durant le TPWSH seront versés à l’Association de hockey mineur de Saint-Hyacinthe, a rappelé le président Lucien Beauregard.

Grâce à la contribution de ses nombreux partenaires, l’organisation espère une fois de plus remettre près de 30 000 $ au terme de cette 47e édition.

Cet argent permet à l’association maskoutaine de conserver des coûts d’inscriptions le plus bas possible afin de permettre au plus grand nombre de joueurs de pratiquer le sport.

image