30 août 2012
La Coop Comax fusionnera avec celle de Verchères
Par: Jean-Luc Lorry

Le secteur des coopératives agricoles est en mode regroupement. La Coop Comax dont le siège social est basé à Sainte-Rosalie fusionnera le 1 er décembre avec celle de Verchères.

Cette opération permettra d’offrir une gamme plus étendue de services aux agriculteurs membres de la Coop de Verchères. Celle-ci réalise un chiffre d’affaires d’environ 10 M$ comparativement à celui de la Coop Comax qui représente 250 M$.

« Cette fusion fait suite à la demande de nos membres de nous ajuster comme coopérative agricole à la tendance mondiale des regroupements », indique Patrice Gagnon, directeur général de la Coop Comax.Ce regroupement n’entraînera aucune perte d’emploi et toutes les places d’affaires des deux entités seront maintenues.Propriété de plus de 1 100 membres, la Coop Comax qui est l’une des plus importantes coopératives d’approvisionnement à la ferme au Québec est le résultat de la fusion des coopératives agricoles de La Présentation, Saint-Barnabé Sud, Saint-Nazaire, Saint-Denis sur Richelieu et Sainte-Rosalie. En plus de commercialiser des céréales à grande échelle, la Coop Comax est propriétaire de quatre quincailleries et de trois centres de machinerie agricole. Lorsque la fusion sera effective, le conseil d’administration de la Coop Comax accueillera deux administrateurs issus de la Coop Verchères. Selon Patrice Gagnon, d’autres regroupements de coopératives agricoles sont à prévoir au Québec.

image