4 avril 2013
Fusion entre trois coopératives agricoles
La Coop des Montérégiennes, une nouvelle coopérative d’envergure!
Par: Le Courrier

Les conseils d’administration de La Coop Saint-André d’Acton, La Coop Saint-Damase et La Coop Excel annoncent la fusion des trois coopératives qui formeront une seule entité, dont le siège social sera situé à Granby soit : La Coop des Montérégiennes.

publicité

Les trois assemblées générales extraordinaires des trois coopératives concernées ont eu la dernière semaine de mars afin de présenter à leurs membres respectifs ce projet d’envergure et ainsi statuer sur la fusion. La date de démarrage de la nouvelle coopérative est le 1 er novembre 2013.

« Les trois coopératives sont très complémentaires et chacune trouvera des avantages dans ce projet de fusion. Cela nous permettra d’atteindre les masses critiques dans nos secteurs d’activités, de consolider nos actifs, d’avoir une meilleure expertise et une profondeur des équipes d’employés et de bénéficier d’économies substantielles pour ainsi en faire profiter les membres », a déclaré Ernest-William Gasser, président de la nouvelle coopérative. « Dans le contexte actuel, nous n’avons pas d’autre choix que de nous regrouper afin de rester compétitif. C’est donc dire que l’union fait la force », ajoute M. Gasser. Ce projet est l’aboutissement d’un travail d’intercoopération et de synergie qui a débuté il y a quelques années. « Les trois coopératives sont en bonne santé financière et autonome. Ce sera une fusion en partenariat puisqu’il y a ni de conquis ni de conquérant. De telles conditions rendent donc cette opération de fusion très positive » a rappelé M. Christian Massé, directeur général de La Coop des Montérégiennes. « Dans la réalisation de ce projet, nous garderons comme objectif la satisfaction des membres. Notre priorité sera de leur donner un service optimum, et ce, dans un contexte de qualité de produits, de service et de prix » a souligné M. Massé. Les places d’affaires resteront ouvertes et nous minimiserons l’impact qu’un tel projet peut avoir sur les ressources humaines.

La Coop des Montérégiennes

La coopérative deviendra non seulement un véritable pilier économique régional, mais elle sera parmi les 10 plus importantes coopératives agricoles de la province. Le chiffre d’affaires de la nouvelle entité est estimé à 115 000 000 $. Elle emploiera plus de 100 personnes.

Son nom lui vient d’une série de montagnes alignées nommées montérégiennes qui traverse le territoire. Presque partout sur le territoire, si on lève les yeux on peut apercevoir ces montagnes qui rehaussent le paysage.

Intercoopération

Depuis 2010, les trois coopératives profitent des avantages reliés au partage des ressources tant matérielles qu’humaines. Après avoir réalisé un bon nombre de synergies, les prochains gains n’appartenaient qu’à la fusion. C’est en avril 2012 que les trois présidents discutèrent plus sérieusement de la possibilité d’une éventuelle fusion.

En janvier 2013, les trois coopératives annoncent officiellement à leurs membres et employés le projet de fusion. Pour se rendre aux assemblées générales extraordinaires, les administrateurs ont tenu de nombreuses séances de travail et ont analysé le projet en profondeur en discutant sur les avantages, les inconvénients et les préoccupations d’un tel projet. Ce qui leur a permis de construire un projet de fusion accepté par les membres des trois coopératives.

image