7 septembre 2017
Football scolaire
La Coupe de football de Saint-Hyacinthe voit le jour
Par: Maxime Prévost Durand
Les deux équipes maskoutaines de football juvénile s’affronteront vendredi pour couronner le vainqueur de la Coupe de football de Saint-Hyacinthe. Sur la photo, les entraîneurs en chef des deux clubs, Sébastien Blanchette (Drakkar) et François Laperrière (Patriotes).   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les deux équipes maskoutaines de football juvénile s’affronteront vendredi pour couronner le vainqueur de la Coupe de football de Saint-Hyacinthe. Sur la photo, les entraîneurs en chef des deux clubs, Sébastien Blanchette (Drakkar) et François Laperrière (Patriotes). Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les deux équipes maskoutaines de football juvénile s’affronteront vendredi pour couronner le vainqueur de la Coupe de football de Saint-Hyacinthe. Sur la photo, les entraîneurs en chef des deux clubs, Sébastien Blanchette (Drakkar) et François Laperrière (Patriotes).   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les deux équipes maskoutaines de football juvénile s’affronteront vendredi pour couronner le vainqueur de la Coupe de football de Saint-Hyacinthe. Sur la photo, les entraîneurs en chef des deux clubs, Sébastien Blanchette (Drakkar) et François Laperrière (Patriotes). Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Coupe de football de Saint-Hyacinthe voit le jour

La Coupe de football de Saint-Hyacinthe voit le jour

Un nouvel enjeu sera au cœur de la rivalité entre le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et les Patriotes de l’école secondaire Saint-Joseph, les deux programmes de football scolaire de Saint-Hyacinthe. Au terme du duel de vendredi après-midi, prévu au calendrier régulier de la classe juvénile division 2, l’équipe championne mettra la main sur la toute première Coupe Groupe financier Multi-Courtage de football de Saint-Hyacinthe.

publicité

L’idée de se créer un tel honneur a mijoté au printemps lorsque les Patriotes ont fait la demande au RSEQ Montérégie de faire le saut en division 2, eux qui étaient en division 2b la saison dernière. « On s’est affronté dans un match hors-concours au printemps et de là est née l’idée d’avoir une coupe. Ce qu’on veut, c’est bâtir quelque chose qui restera pour les prochaines années. Cette année, le match se tiendra à Saint-Joseph, puis l’an prochain ce sera à la PHD », précise l’entraîneur-chef des Patriotes, François Laperrière.
Pour l’occasion, tous les élèves du 2e cycle de l’école secondaire Saint-Joseph iront encourager leurs camarades. « Ça va créer un beau happening en plus de donner une belle visibilité à notre sport », ajoute l’entraîneur-chef du Drakkar, Sébastien Blanchette.
La rivalité entre les deux écoles ne date pas d’hier et remonte bien avant leur histoire sur le terrain. « Quand je jouais [avec les Patriotes], il y avait déjà une rivalité avec la PHD même si elle n’avait pas encore d’équipe de football, se souvient Laperrière, lui-même un ancien porte-couleur de l’ESSJ. C’est toujours la rivalité du public contre le privé. » Les deux entraîneurs s’entendent toutefois pour dire que cette rivalité demeure maintenant sur le terrain.
Le Drakkar a remporté jusqu’ici ses deux premiers matchs, face à l’école J.-H.-Leclerc de Granby et au Collège Saint-Bernard de Drummondville. Les Patriotes ont quant à eux entamé la saison avec deux défaites, l’une face à l’école de la Magedeleine de La Prairie, annoncée comme l’une des équipes à surveiller en division 2, puis contre l’école des Pionniers de Trois-Rivières.
Le match opposant le Drakkar aux Patriotes se tiendra à compter de 14 h 45 vendredi à l’école secondaire Saint-Joseph. Il s’agira de l’unique affrontement entre les deux formations maskoutaines dans la classe juvénile cette saison.

image