18 octobre 2018
La Coupe Telus à Saint-Hyacinthe en 2020, c’est maintenant confirmé!
Par: Maxime Prévost Durand
Sur la photo, on retrouve le vice-président de Hockey Québec, Jeannot Gilbert, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, le président d’honneur de la Coupe Telus 2020, Bruno Gervais, et le président des Gaulois et du comité organisateur, Jean Bédard. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Sur la photo, on retrouve le vice-président de Hockey Québec, Jeannot Gilbert, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, le président d’honneur de la Coupe Telus 2020, Bruno Gervais, et le président des Gaulois et du comité organisateur, Jean Bédard. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Quinze ans après les Jeux du Québec, Saint-Hyacinthe accueillera un autre événement sportif d’envergure. La Coupe Telus, championnat canadien de hockey midget AAA, se tiendra officiellement en sol maskoutain en 2020, alors que les Gaulois ont été désignés comme équipe hôte.

publicité

La nouvelle a été confirmée mardi après-midi lors d’un point de presse tenu au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, où étaient réunis le comité organisateur, un représentant de Hockey Québec, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, et des dizaines de personnes du hockey maskoutain.

Plus tôt cette année, la candidature des Gaulois avait été soumise à Hockey Québec, qui l’avait ensuite recommandée à Hockey Canada en vue de la prochaine édition de la Coupe Telus tenue dans la Belle Province.

« Ça fait 10 ans que je suis président des Gaulois et, dès que je suis arrivé, [le gouverneur de l’équipe] Yves Sansfaçon me disait que ce serait le fun d’avoir la Coupe Telus à Saint-Hyacinthe. […] Cette fois, les astres sont alignés », a lancé avec excitation Jean Bédard, qui mène aussi le comité organisateur. La Coupe Telus est un tournoi qui regroupe les champions de chacune des ligues du pays, en plus de l’équipe hôte, afin de couronner la meilleure équipe canadienne de niveau midget AAA. L’événement se promène partout au pays et est disputé tous les cinq ans au Québec. La dernière fois qu’il a été présenté dans la province, c’était à Rivière-du-Loup en 2015.

En faire un incontournable

Même si la Coupe Telus sera tenue seulement dans un an et demi à Saint-Hyacinthe, le comité organisateur est déjà à pied d’œuvre afin d’en faire un rendez-vous incontournable. Une rencontre est d’ailleurs prévue au début novembre.

Pour préparer ce tournoi d’envergure, Jean Bédard s’est entouré de nombreux bénévoles qui l’avaient aidé à faire des Jeux du Québec un succès retentissant en 2005, dont son fidèle allié Jean-Claude Ladouceur. « Je pense qu’on a l’équipe qu’il faut pour livrer un bel événement, a-t-il soutenu. On avait eu beaucoup de plaisir pour les Jeux du Québec et on est habitués de travailler ensemble. »

L’une des étapes cruciales d’ici la tenue de la Coupe Telus sera la modernisation du Stade L.-P.-Gaucher annoncée par la Ville de Saint-Hyacinthe lorsqu’elle a accepté d’appuyer la candidature des Gaulois, en février dernier. Cela représentera un investissement « minimum » de 250 000 $ de la municipalité pour apporter des améliorations au niveau des vestiaires, des loges, de la technologie Internet, de l’éclairage et du son.

Le comité organisateur a par ailleurs profité du point de presse pour indiquer que l’ancien porte-couleurs des Gaulois et retraité de la LNH, Bruno Gervais, agira à titre de président d’honneur de l’événement.

Les Gaulois ont participé à deux reprises au tournoi de la Coupe Telus dans leur histoire, soit en 2003, année où ils ont remporté la médaille d’argent, et en 2010. Depuis la création de ce championnat national, seulement trois équipes hôtes ont réussi à remporter les grands honneurs. 

image