23 avril 2020
La COVID-19 au quotidien
Par: Rémi Léonard

Le premier ministre François Legault entouré du directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, et de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann. Photo Émilie Nadeau | Cabinet du premier ministre du Québec

Source : Santé publique

Comme bien des Québécois, les journalistes du COURRIER ont suivi avec attention les différents points de presse des autorités depuis les dernières semaines. En période de crise, la situation évolue rapidement et la réponse des gouvernements fait de même. Résumé de la dernière semaine, de jour en jour.

Publicité
Activer le son

16 avril

Québec – La saga des médecins s’adoucit. François Legault a remercié les 2000 qui ont répondu à son appel de la veille, ce qui correspond précisément au nombre voulu. D’autres initiatives sont en cours pour recruter encore plus de travailleurs, notamment en faisant appel à des employés de l’armée qualifiés en santé. Il pourrait s’agir de 60 à 100 personnes, a précisé le PM. À partir de maintenant, les étudiants finissants en soins infirmiers seront aussi appelés pour venir aider dans les CHSLD. Quant aux volontaires qui n’ont toujours pas été mis à contribution, François Legault rappelle que ça dépend de la qualification et de la provenance des gens. Il n’exclut pas que « quelques cas ont pu être échappés ».

Le premier ministre reconnaît maintenant travailler sur un « plan de déconfinement », dont les détails seront connus dans quelques jours. Maintenant que « la courbe a été aplatie », le PM voudrait commencer par rouvrir certaines entreprises. Toujours pas question de rouvrir les écoles à court terme, mais « on n’exclut pas avant la fin de l’année scolaire », a-t-il dit. Il promet une reprise « graduelle et intelligente ».

17 avril

Ottawa – Le PM lance de nouvelles aides spécifiques aux travailleurs du secteur de l’énergie de l’Alberta, de la Saskatchewan, de la Colombie-Britannique et de Terre-Neuve. Le gouvernement investira 1,7 G$ pour « nettoyer » des puits pétroliers abandonnés dans l’Ouest. À Terre-Neuve, 75 M$ iront aux pétrolières pour réduire les émissions de méthane de leurs plateformes en mer. Ainsi, 10 000 emplois seront maintenus, affirme Justin Trudeau.

D’autres programmes viendront en aide aux petites entreprises, à celles en démarrage et à la recherche industrielle. Les domaines des arts, de la culture et du sport seront soutenus avec un fonds de 500 M$ alloué à Patrimoine Canada. Le premier ministre canadien confirme aussi que 125 membres des Forces armées avec des compétences dans le domaine de la santé seront envoyés en renfort dans les CHSLD du Québec.

Québec – François Legault fait son mea culpa sur la situation en CHSLD : « on est entrés dans cette crise mal équipés », a-t-il admis en parlant du manque de personnel. Malgré l’augmentation des budgets, des postes affichés n’étaient pas pourvus. Le PM reconnaît qu’il aurait dû augmenter plus rapidement les salaires des préposées aux bénéficiaires pour rendre les postes plus attractifs. Il comptait le faire dans le cadre des négociations entourant le renouvellement des conventions collectives de tout le secteur public. Il en prend la « pleine responsabilité ».

Le PM remercie « sincèrement » les médecins qui ont offert leur expertise, tout en faisant une mise au point. « On a convenu que le 211 $/h, ça ne s’applique pas dans les CHSLD. Ce n’est pas le temps de parler de salaire, c’est le temps de sauver des vies », a-t-il affirmé.

Il a aussi suggéré à ceux qui ont perdu leur emploi d’aller travailler dans les champs cet été. Un programme a été annoncé le jour même pour bonifier le salaire de ces travailleurs de 100 $ par semaine. Sur les volontaires qui ont levé la main pour contribuer, le PM informe que 4676 d’entre eux travaillent aujourd’hui dans le réseau et 2000 se sont désistés. Le PM a demandé à ce que l’on contacte les autres.

18 avril

Relâche

19 avril

Relâche

20 avril

Québec – François Legault annonce que les activités dans les hôpitaux seront limitées aux procédures urgentes uniquement afin de libérer plus de médecins pour venir prêter main-forte en CHSLD. C’est « notre urgence nationale », réitère-t-il. Il demande également aux employés de la santé provenant de régions moins touchées de venir aider à Montréal, où la situation est plus critique.

Les gens qui se sont portés volontaires via la plateforme Je contribue sont aussi en train d’être recontactés. « Il manque toujours plus de 2000 employés » dans le réseau, a indiqué François Legault. Il précise que les postes recherchés sont à temps plein, pour éviter le va-et-vient dans les résidences et monter des équipes plus solides. Le PM parle d’un effort de deux semaines, « le temps de reprendre le contrôle ».

Il a également rendu hommage à Victoria Salvan, une préposée aux bénéficiaires décédée récemment de la COVID-19. Aux gens en confinement, particulièrement aux aînés, ou plutôt les « sages », corrige Legault, il conseille de sortir dehors tout en gardant ses distances (2 mètres) et en se lavant les mains en rentrant.

Le premier ministre indique à demi-mot que les écoles resteront fermées au-delà du 4 mai. « On n’est pas prêts à rouvrir les écoles dans deux semaines. Tirez-en vos conclusions », a-t-il dit, sans donner de date. Les garderies pourraient ouvrir avant, a-t-il cependant évoqué.

21 avril

Ottawa – Justin Trudeau annonce la création d’un fonds d’urgence de 350 M$ pour « l’appui communautaire ». Une partie de l’argent ira directement aux petits organismes indépendants et des sommes seront aussi allouées à Centraide et à la Croix-Rouge, qui soutiennent ensuite plusieurs autres organismes sur le terrain. Cette aide pourra servir à la formation des bénévoles, à la livraison à domicile aux aînés ou au transport de personnes handicapées, a donné en exemple le PM.

Québec – François Legault précise sa position sur un éventuel déconfinement : il faudra le faire « graduellement », a-t-il insisté, disant vouloir éviter une deuxième vague. « Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’attendre le 1er septembre pour retourner 1 million d’enfants à l’école en même temps », a-t-il justifié. Dans l’ordre, il parle de rouvrir « l’économie, les garderies et les écoles ». L’un des scénarios possibles implique une réouverture dans les régions les moins touchées d’abord.

Les médecins spécialistes et généralistes, les infirmières, les préposées et les étudiants ont bien répondu à l’appel à venir aider en CHSLD. Sur les 2000 postes vacants, 1000 ont pu être pourvus la veille, a informé le PM, qui a bon espoir de pourvoir l’autre millier dès le lendemain. Il remercie les Québécois pour cet « effort collectif courageux ».

Le remerciement du jour va à nos producteurs agricoles et François Legault espère que plus de Québécois iront travailler dans les champs cet été.

22 avril

Ottawa – Le premier ministre canadien annonce une nouvelle prestation d’urgence, pour les étudiants cette fois, qui s’élève à 1250 $ par mois. Un autre volet comprend la création de 76 000 emplois pour les jeunes, en plus de ceux offerts par le biais du programme Emplois d’été Canada. Une bourse canadienne pour le bénévolat étudiant sera aussi mise sur pied pour ceux qui vont aider pendant la crise. Des mesures qui totalisent 9 G$.

Québec – Le premier ministre annonce qu’il a demandé au fédéral l’aide de l’armée pour pourvoir les postes en CHSLD. Il en manque toujours un millier, a-t-il rectifié, alors qu’il semblait plus optimiste la veille. Il reconnaît que ce n’est pas la solution idéale puisque ces 1000 soldats ne sont pas nécessairement formés alors que le personnel des Forces ayant de l’expertise en santé est déjà mobilisé. Ces « paires de bras supplémentaires » pourront quand même aider aux tâches « moins médicales », a précisé François Legault.

Il évoque « deux mondes » : l’un en CHSLD, où la situation est « très difficile ». Par contre, en dehors de l’île de Montréal et de Laval (74 % des décès), la situation est « très stable », indique le PM. Il déposera donc un plan de réouverture des écoles la semaine prochaine, de façon graduelle, par région. Aux parents, François Legault assure déjà qu’il ne sera pas obligatoire d’envoyer leurs enfants à l’école lors de la réouverture. NDLR : aucune région n’a été nommée, mais la Montérégie se situe plutôt en milieu de peloton au Québec dans le nombre de cas détectés, ni dans les moins touchées ni dans les pires. Le principe sera semblable pour la réouverture des entreprises. Le PM promet une approche prudente afin d’éviter une nouvelle vague.

Changement d’approche dans les recommandations sur le port du masque : il faudrait le porter si le respect de la distance de 2 mètres est impossible, a indiqué le Dr Arruda. Ce n’est pas un substitut au lavage des mains, insiste-t-il.

image