4 février 2016
Comité sur l’aide médicale à mourir
La députée Sansoucy amorce une vaste série de rencontres
Par: Le Courrier
Brigitte Sansoucy, députée de Saint-­Hyacinthe—Bagot

Brigitte Sansoucy, députée de Saint-­Hyacinthe—Bagot

Brigitte Sansoucy, députée de Saint-Hyacinthe—Bagot, amorcera une vaste série de rencontres des intervenants de la région dans le cadre du Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir.

Publicité
Activer le son

« C’est un honneur de pouvoir contribuer concrètement à cette importante ­réflexion, a mentionné Mme Sansoucy. C’est essentiel d’enrichir mes interventions en recueillant directement les ­témoignages de certains membres ­oeuvrant au sein d’organisations valoises et maskoutaines concernées par l’aide médicale à mourir. »

En décembre dernier, la députée a été choisie par le gouvernement afin de participer aux travaux de ce comité. Au total, 16 représentants du Sénat et de la Chambre des communes siègent à cette instance.

Le Comité mixte spécial sur l’aide ­médicale à mourir a été formé pour ­répondre au jugement de la Cour ­suprême et formuler des recommandations pour une réponse fédérale à l’aide médicale à mourir. Les conclusions du comité sont attendues pour le 26 février.

Les rencontres des organismes se ­dérouleront en circonscription du 8 au 12 février. Près de 10 groupes composés de professionnels, de bénévoles et d’utilisateurs participeront aux discussions. Toute personne peut écrire au comité ou à la députée s’il désire partager son point de vue sur le sujet.

Les travaux du comité sont diffusés en direct tous les jours sur le réseau CPAC. Pour connaitre l’horaire officiel des ­rencontres, visitez le : www.parl.gc.ca

image