12 mars 2015
La dg de Pierre-Boucher à la tête du CISSS Montérégie-Est
Par: Jennifer Blanchette
La dg de Pierre-Boucher à la tête du CISSS Montérégie-Est

La dg de Pierre-Boucher à la tête du CISSS Montérégie-Est

La directrice générale du CSSS Pierre-Boucher, Lise Potvin, a été nommée à la tête du CISSS Montérégie-Est.  Photo courtoisie

La directrice générale du CSSS Pierre-Boucher, Lise Potvin, a été nommée à la tête du CISSS Montérégie-Est. Photo courtoisie

La directrice générale du CSSS Pierre-Boucher, Louise Potvin, a été nommée présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est, dont le siège social est situé à Saint-Hyacinthe. Elle entrera en fonction le 1

Sa nomination a été annoncée par le ­ministre de la Santé, Gaétan Barrette, le 6 mars et s’inscrit en tant que première étape dans l’implantation du CISSS ­Montérégie-Est, lequel regroupe les CSSS Richelieu-Yamaska, Pierre-Boucher, Pierre-de-Saurel et le Centre jeunesse de la Montérégie.

Jointe par LE COURRIER, Mme Potvin a affirmé que sa première contribution à la tête du CISSS serait d’assurer une ­transition en douceur entre l’ancienne structure de santé et la nouvelle organisation.

« Il faudra passer du 31 mars au 1er avril dans la continuité, même si certains cadres ont vu leur poste être aboli. D’autres ont choisi de partir pour la ­retraite et je dois me préoccuper de la ­relève de ces personnes », a-t-elle ­expliqué, au téléphone.

Louise Potvin était, pour le moment, incapable de chiffrer combien de cadres oeuvreront pour le CISSS et combien d’entre eux établiront leur bureau au siège social de Saint-Hyacinthe. Elle s’est toutefois donné comme objectif un « plan de 100 jours » pour définir ­l’organigramme du CISSS Montérégie-Est.

« Je crois qu’il faudra disperser les équipes de travail dans chacun des ­établissements. […] J’aurais bien de la ­difficulté à ce que des gens compétents passent plus de temps dans leur voiture qu’auprès des clients. »

Au niveau des services de santé, elle ­entend poursuivre l’implantation du ­projet de rapatriement 514-450, qui vise à ramener en Montérégie les services ­spécialisés offerts dans la métropole.

Louise Potvin ne croit pas établir son bureau uniquement sur le territoire ­maskoutain, préférant avoir « trois ­pied-à-terre », soit à Saint-­Hyacinthe, Longueuil et Sorel. « Le ­nouveau pdg ne doit pas seulement être une photo pour les gens. Il doit se ­déplacer. »

Directrice générale du CSSS Pierre-­Boucher depuis 2012, Mme Potvin se ­retrouvera aux commandes d’une ­organisation comptant plus de 11 000 employés et un budget de 850 M$. Elle sera épaulée par un pdg adjoint, un directeur des finances et un directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques.

Lise Pouliot en attente

L’actuelle directrice générale du CSSSRY, Lise Pouliot, a confirmé au COURRIER qu’elle avait déposé sa candidature pour le poste de pdg du CISSS Montérégie-Est, laquelle n’a pas été retenue.

« Pour la suite des choses, je veux être passionnée et continuer d’avoir du plaisir dans mon emploi. J’aimerais continuer à travailler pour la cause [de la santé] », a-t-elle spécifié.

Tout n’est pas perdu, puisque ­l’embauche des pdg adjoints aura lieu au cours de la semaine.

Le prédécesseur de Lise Pouliot, Daniel Castonguay, a su bien tirer son épingle du jeu en décrochant le poste de pdg du CISSS de Lanaudière.

image