8 octobre 2015
La E.T. Corset n’est plus
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Au terme d’une longue saga qui s’est soldée par une autre défaite des défenseurs du patrimoine, l’ancienne manufacture E.T. Corset, qui était vieille de 123 ans, a été rayée de la carte au cours des ­derniers jours. Ses propriétaires, Stéphane Arès et Fernand ­Mathieu, ont pu obtenir le permis de démolition avant l’adoption, par la Ville, des dispositions réglementaires devant permettre à ­Bellus Développement de réaliser son projet immobilier sur le site. Construite en 1892, la E.T. Corset demeurait le plus vieux ­monument du patrimoine industriel de Saint-Hyacinthe. Ses murs éventrés ont montré qu’ils étaient principalement constitués de quatre rangs de brique, et même de cinq à leur base, et non de trois rangs comme l’affirmait l’ingénieur des promoteurs. La Ville, de son côté, n’a jamais cru bon de demander une ­contre-expertise pour connaître l’état réel de l’édifice. Photo François Larivière | Le Courrier ©

image