6 juin 2013
La jolie prend le bord
Par: Martin Bourassa
publicité

Tiens, voici quelques impressions personnelles au sujet de la nouvelle image de marque de la MRC Les Maskoutains.

La grande région de Saint-Hyacinthe – Terre d’innovation.Premièrement, j’aime l’idée générale, le concept de la Terre, mais innovation me laisse de glace. C’est à mon avis un mot galvaudé, utilisé à toutes les sauces et par beaucoup trop de monde. Le mot innovation sur Google débouche sur 283 millions de résultats. Les mots Innovation et Saint-Hyacinthe ramènent ce total à 191 000. Disons qu’on est loin d’une marque de commerce véritablement unique et distinctive, quoi que Michel Nadeau, de l’Institut sur la gouvernance des organisations publiques et privées, me disait récemment qu’il avait vu des choses à Saint-Hyacinthe qu’on ne voit pas ailleurs…Et il ne parlait pas du fait que notre Chambre de commerce locale a un directeur général et un président qui ne résident pas sur le territoire de la MRC.Cela dit, et si j’ai bien compris, cette image remplacera le « Saint-Hyacinthe, la jolie » associée à la Ville de Saint-Hyacinthe depuis on ne sait trop quand. La Ville centre a accepté de s’effacer un peu au profit de la grande région, en toute modestie.Ce sont les maires de la MRC Les Maskoutains qui seront contents d’apprendre ça. Le fait de reléguer le Saint-Hyacinthe la jolie aux oubliettes devrait contribuer à redonner un peu de masculinité au Hyacinthe en question. Disons que le « la jolie » a semé beaucoup de confusion au fil des ans, en incitant les gens à écrire Saint « e »-Hyacinthe au lieu de Saint-Hyacinthe.Si j’ai bien compris également, on a dépensé environ 80 000 $ pour se doter d’une nouvelle image de marque. Hâte de voir comment il faudra ajouter de fonds publics pour la mousser, la publiciser et l’imposer. Il faudra plus que 80 000 $ pour y arriver.Beaucoup plus. Hâte de voir surtout comment on pourra évaluer et calculer les retombées de cet investissement à court, à moyen et à long terme.Et si les médias locaux pourront en profiter un peu.

M.B.

image