8 mars 2012
2e Coupe Québec
La journée de Kevin Desjardins-Rodier
Par: Maxime Desroches
Kevin Desjardins-Rodier a offert une performance inspirée en <em>tumbling</em>.

Kevin Desjardins-Rodier a offert une performance inspirée en tumbling.

Les athlètes du Club Gymnaska-Voltigeurs étaient sous les projecteurs, les 25 et 26 février, alors que s’est tenu au Pavillon des Pionniers le deuxième segment de la Coupe Québec de gymnastique acrobatique, une rencontre servant de tremplin pour les championnats canadiens.

publicité

Si plusieurs gymnastes maskoutains ont fait belle figure en sport de trampoline et en tumbling durant ces deux journées de compétition, c’est Kevin Desjardins-Rodier qui s’est le plus distingué durant l’épreuve de tumbling, obtenant pour la première fois un pointage lui conférant le standard élite.

L’exécution de sa routine, étant donné son degré de difficulté élevé, a même permis à Kevin de surpasser par deux points le score requis pour ce fameux standard élite, lequel ouvre les portes au championnat canadien de gymnastique acrobatique. C’était la première fois depuis plusieurs années qu’un athlète en tumbling du Club Gymnaska-Voltigeurs réussissait pareil tour de force.Cette fin de semaine de compétition a aussi souri à Maxime Proulx, auteur d’un deuxième pointage digne de standard élite en autant de participations, à l’épreuve de double-mini trampoline, et à Louis-Philippe Laurendeau, qui a racheté une première Coupe Québec en-deça des attentes en atteignant le standard canadien en tumbling. « C’est un bel accomplissement pour Maxime (Proulx), a confié l’entraîneur Sébastien Rajotte. Son deuxième standard élite le place automatiquement sur l’Équipe Québec et confirme qu’il est un bel espoir de médaille au championnat canadien. »L’instructeur Jean-François Rodier a quant à lui souligné la remontée spectaculaire d’Annie-Claude Corriveau lors de la Coupe Québec. La jeune gymnaste a fait un bond prodigieux, grimpant de neuf positions par rapport à la première tranche de la compétition, pour finalement enlever le bronze.Finalement, Stéphanie Pelletier a été fidèle à elle-même. La Maskoutaine de 13 ans a été double médaillée d’or au trampoline et au double mini, et s’est approchée à un dixième de point de la première place en tumbling.« Pour atteindre la première marche du podium, nous allons augmenter le coefficient de difficulté de sa routine. Si Stéphanie l’exécute bien, ce sera 1,2 point supplémentaire, et une chance pour le triplé », a précisé l’entraîneur Rodier.

image