25 mai 2017
Haltérophilie
La Machine Rouge, encore et toujours la plus forte
Par: Maxime Prévost Durand
La Machine Rouge a balayé le podium chez les 58 kg. Sur la photo, on retrouve   Caroline Lamarche-McClure (2e), Tali Darsigny (1re) et Rachel Leblanc-Bazinet (3e).    Photo Facebook

La Machine Rouge a balayé le podium chez les 58 kg. Sur la photo, on retrouve Caroline Lamarche-McClure (2e), Tali Darsigny (1re) et Rachel Leblanc-Bazinet (3e). Photo Facebook

Chez les garçons, Matt Darsigny (au centre) s’est illustré en remportant la catégorie des 62 kg. Il est monté sur le podium en compagnie d’un autre membre de la Machine Rouge, Maxime Caouette (à droite). Photo Facebook

Chez les garçons, Matt Darsigny (au centre) s’est illustré en remportant la catégorie des 62 kg. Il est monté sur le podium en compagnie d’un autre membre de la Machine Rouge, Maxime Caouette (à droite). Photo Facebook

Le club d’haltérophilie la Machine Rouge a de nouveau frappé un grand coup au championnat canadien senior d’haltérophilie, tenu à La Prairie, les 20 et 21 mai. Avec 13 participants, plus que tout autre club, la Machine Rouge a récolté un total de 11 médailles et couronné cinq champions.

Publicité
Activer le son

La catégorie des 58 kg chez les filles a été l’affaire de la Machine Rouge, alors que ses trois représentantes ont formé le podium. Fidèle à son habitude, Tali Darsigny a mené le bal avec une performance de 191 kg, établissant du même coup un nouveau record canadien junior à l’épaulée-jeté (107 kg) et conservant son titre dans cette classe. Elle a été suivie de Caroline Lamarche-McClure (185 kg) et de Rachel Leblanc-Bazinet (181 kg).

Toujours chez les filles, Andréanne Messier et Magalie Roux ont réalisé un doublé chez les 69 kg, terminant respectivement 1re et 2e avec des totaux de 196 kg et 195 kg. Pour chacune d’elles, il s’agissait de leur meilleur résultat enregistré en compétition. Chez les 48 kg, Caroll-Anne Paul a remporté le titre grâce à un total de 142 kg, puis Catherine Darsigny a réalisé son meilleur total en carrière (185 kg) pour monter sur la 3e marche du podium chez les 63 kg.

La domination s’est poursuivie chez les garçons avec la consécration de Matt Darsigny chez les 62 kg, à seulement 15 ans. Même s’il était le plus jeune de la catégorie, il s’est imposé avec un total de 243 kg. Son compatriote Maxime Caouette l’a suivi au 3e échelon grâce à un total de 222 kg.

Gabriel Dagenais a pour sa part remporté les honneurs chez les 94 kg. Au cœur d’une lutte serrée, il a devancé de seulement un kilo son plus proche poursuivant avec un cumulatif de 323 kg.

Pierre-Alexandre Bessette a ajouté une autre médaille à la récolte maskoutaine avec une 2e place chez les 85 kg grâce à une performance de 302 kg. Son compatriote Félix-Antoine Bouffard est passé près de se faufiler lui aussi sur le podium, mais a dû se contenter d’une 4e place avec un total de 295 kg.

Vincent Piétracupa, en action chez les 77 kg, a quant à lui terminé 9e. Dans cette catégorie, la plus relevée chez les hommes, le Québécois Alex Bellemarre a fait tomber les trois records canadiens junior et le record canadien senior à l’arraché.

Universiades

En plus de faire le plein de médailles, certains athlètes de la Machine Rouge ont profité du championnat canadien senior pour se qualifier en vue des Universiades d’été, qui se tiendront à Taipei, en août. Du nombre, Tali Darsigny, Caroline Lamarche-McClure, Andréanne Messier, Magalie Roux et Gabriel Dagenais ont réussi à obtenir leur place.

Le dernier membre du club maskoutain à avoir participé à cette compétition est Samuel Piétracupa, en 2013. L’automne dernier, Tali avait quant à elle pris part au championnat mondial universitaire, tout comme Rachel Leblanc-Bazinet.

image